Alpes-Maritimes

Réseaux économiques

Élections à la CCI Nice Côte d'Azur : entre Jean-Pierre Savarino et Daniel Sfecci, un duel sous tension

Par Olivia Oreggia, le 25 octobre 2021

Les entrepreneurs sont invités à choisir leurs représentants à la CCI entre le 27 octobre et le 9 novembre, uniquement par voie électronique. Qui de Jean-Pierre Savarino ou de Daniel Sfecci pour présider la Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d’Azur ? Deux personnalités opposées, deux visions, deux projets, deux camps.

Daniel Sfecci (à gauche) est candidat à la président de la CCI Nice Côte d'Azur, face au président sortant, Jean-Pierre Savarino.
Daniel Sfecci (à gauche) est candidat à la président de la CCI Nice Côte d'Azur, face au président sortant, Jean-Pierre Savarino. — Photo : Olivia Oreggia

Entre un candidat, vice-président de la CCI Nice Côte d'Azur, déclaré dès janvier (Daniel Sfecci), un second désigné (Fabien Paul) qui doit se retirer après avoir été mis entendu par le Parquet national financier dans l’affaire de la succession de l'hôtel Negresco alors qu’il était président du tribunal de commerce de Nice, et un président sortant (Jean-Pierre Savarino) pointé du doigt pour sa gestion de la chambre consulaire dans un rapport de l’Agence Française Anticorruption… La campagne électorale pour les élections à la CCI Nice Côte d'Azur (27 octobre-9 novembre, par voie électronique) n’aura pas été paisible. Les candidats devront se montrer convaincants face à des chefs d’entreprise qui ne sont habituellement pas passionnés par ce scrutin : dans les Alpes-Maritimes, 7 % d’entre eux seulement s’étaient exprimés lors du précédent scrutin de 2016.

Le rôle d’une CCI est pourtant capital. Elle est là pour accompagner, informer, conseiller les entreprises à toutes les étapes de leur développement et, plus largement, pour contribuer au rayonnement économique des territoires. Mission cruciale dans cette ère post-Covid. Alors à qui la tâche pour les cinq années à venir ? Les résultats seront connus le 10 novembre.

Jean-Pierre Savarino, le président sortant

Il est la tête de liste portée par l’UPE06. PDG de Studiel, groupe d’ingénierie et de conseil technique basé à Villeneuve-Loubet, Jean-Pierre Savarino est donc candidat à sa propre succession. "Nous avons traversé des moments extrêmement compliqués : les attentats de 2015, les Gilets jaunes, la tempête Alex de 2020, le Covid-19. Tout cela a évidemment perturbé notre évolution car les entreprises avaient besoin de nous. Des projets entamés ont ainsi été retardés, résume le président sortant. Il y en a une douzaine liés au traitement des déchets verts, de la logistique, du dernier kilomètre, il y a l’agrandissement du parc d'activité logistique Le Pal, la construction d’une zone d’activité à Mouans-Sartoux…"

Pour parachever ces projets, Jean-Pierre Savarino veut s’appuyer sur une équipe à moitié renouvelée, plus jeune et féminisée, venant des quatre coins du département et des secteurs les plus variés. Une nouvelle énergie dans un contexte qui n’est globalement pas favorable aux CCI en France. "Le danger qui guette les chambres aujourd’hui est l’autonomie des financements", souligne Jean-Pierre Savarino. "Nous avons perdu 6 millions d’euros de taxe pour frais de chambre en quatre ans, mais cette perte ne doit pas nous empêcher de remplir notre tâche. Ainsi, en même temps, nous avons augmenté notre chiffre d’affaires de 20 à 80 millions d’euros. L’objectif est d’atteindre les 100 millions d’euros, pour pouvoir continuer l’accompagnement des TPE-PME. Il faut atteindre l’indépendance financière." Depuis 2016, l’équipe aux manettes a placé la CCI azuréenne "en mode entreprise".

Jean-Pierre Savarino peut compter sur l’appui de l’UPE06 et de son président Philippe Renaudi, qui sera lui-même candidat à la CCI régionale. "La réforme sur l’avenir des CCI en France est déjà dans les cartons", explique Philippe Renaudi. "La mutualisation a déjà été imposée au sein des chambres de région pour la comptabilité ou le juridique… Mais si on ne réussit pas pleinement cette mutualisation, le gouvernement, comme celui qui suivra, nous imposera la régionalisation et les CCI territoriales auront alors une durée de vie très courte."

Les membres de la liste UPE 06.
Les membres de la liste UPE 06. - Photo : Olivia Oreggia

Liste UPE06 : Hoellard Michèle, Noiray Florent, Calviera Stéphanie, Dolciani Lionel, Duphil Thierry, Mario Pierre, Gastaud Fabienne, Pallanca Charles, Moulard Patrick, Scoffier Stéphanie, Buteau Nicolas, Marin Christophe, Lachkar Laurent, Messina Aurélie, Lizzani Elisabeth, Gamon Christophe, Arin Nicolas, Berteloot Nathalie, Jasset Marcel, Lechaczynski Anne, Lellouche Jean-Pierre, Romero Pierre, Salussolia Brigitte, Molines Gérard, Guittard Cynthia, Pastorelli Nadège, Teboul Thierry, Batel Claude, Courtade Anny, Garcia Philippe, Layly Eric, Leroux-Costamagna Frederik, Tripodi Christophe, Carladous Laure, Nassif Anis, Messina Cédric, Seroussi Béatrice, Grech Stéphane, Bovis Jessica, Alfandari Bernard, Brut Karine, Chaumier Eric, Kotler Jacques, Mane Jean, Marin Matthieu, Niddam Llan, Souraud Emmanuel, Tricart Michel, Savarino Jean-Pierre, Leroy Anne, Renaudi Philippe, Viano Emmanuelle, Martinon Martine, Galbois Charles, Rebuffel Claudine, Bonnin Olivier, Alzina Claude, Dassonville Pascal, Deveau Laurent, Dumas Philippe, Gino Bertrand, Londeix Laurent, Nicoletti Pascal, Valentin Bruno.

Daniel Sfecci, le challenger

Il est vice-président de la CCI Nice Côte d’Azur en charge de l’industrie, président de l’UIMM 06 jusqu’en décembre, ancien vice-président de l’UPE06 et il brigue donc le fauteuil de président de la CCI niçoise. S’il l’obtient, Daniel Sfecci l’a juré : "ce ne sera que pour un seul mandat". Le chef d’entreprise a annoncé ses intentions dès le mois de janvier lorsqu’il s’est officiellement déclaré. Il mise notamment sur un "modèle participatif" pour la chambre consulaire, comme il l’a fait dans son entreprise, Orsteel Light, fabricante d'éclairage à Contes. "Je ne suis pas contre l’UPE06 mais contre un modèle de gouvernance qui est arrivé à bout de souffle. Pourquoi ne pas imaginer une réappropriation de cette CCI par les forces économiques, que les projets remontent de la base ?"

Pour ce faire, il veut appuyer ce modèle sur la création d'"agoras" réparties sur les différents bassins économiques du département. "Il ne faut pas que la chambre reste cantonnée à Nice. Depuis deux mandatures, on a fermé toutes nos structures à part celle de Sophia Antipolis. Il faut en rouvrir en phase avec les élus locaux, échanger avec le monde politique", plaide-t-il.

Ces lieux de proximité permettraient ainsi de répondre aux problématiques des entreprises de tous secteurs, autour de huit filières identifiées : les traditionnels services, commerce et industrie, mais aussi le sport, la culture, l’économie sociale et solidaire, et les start-up et scale-up. L’enseignant qu’il a été veut aussi mettre l’accent sur la formation et les compétences en développant notamment un "talent center" tel qu’il l’a repéré à Graz, en Autriche. Il martèle : "Il faut revoir le mode de formation avec une vision souple, sur un modèle scandinave, pour que nos jeunes ne partent plus. Je mène une réflexion sur la question depuis un an. J’ai étudié tout ce qui se faisait en Europe".

Daniel Sfecci entouré des deux anciens présidents de la CCI Nice Côte d'Azur, Francis Perugini (à gauche) et Gilbert Stellardo.
Daniel Sfecci entouré des deux anciens présidents de la CCI Nice Côte d'Azur, Francis Perugini (à gauche) et Gilbert Stellardo. - Photo : Olivia Oreggia

Liste "Une CCI utile pour tous" : Sfecci Daniel, Anden-Broucke Cécile, Combès Véronique, Simian Marc, Egea Nicolas, Sclavo Jean-Marc, Cimelli Michelle, Trulli Sylvain, Ragni Marcel, Meyer-Warnod Anne-Marie, Robert Hervé, Alfieri Albert, Boeuf Olivier, Nussbaum Carole, Abraini Frédéric, Aufrere Stéphanie, Braun Florent, Calbocci Bruno, Avargues Michel, Niclas Dominique, Beuil Eric, Dunoyer De Segonzac Alain, Secondo Guillaume, Bottin Sébastien, Martin Catherine, Scaramozzino Christine, Bleyzat David, Mazzacori Dau Angélique, Dupuis-Petit Coraline, Tissier Ken, Gimenez Stéphane, Touati Sahad, Maman Rudy, Marchand Philippe, Sorabella Léa, Prod’homme Annie, Manago Michel, Tramoni Jean-Noël, Boucher-Martin Céline, Pugnaire Gérard, Guerchon Serge, Rigon Frédéric, Librati Yann, Delalandre Patrick, Gaulin Emmanuel, Campos Brice, Galinier Céline, Ortis Stéphanie, Letitre Chloé, Canli Sarkis, Vitetti Muriel, Terrier Hubert, Lepage Henri-Philippe, Bufarull Lucile, Martinez Bruno, Russo Maria, Piacentini Pierre, Guatteri Stephen, Genereux Didier, Costamagna Thierry, Renaldi Olivier, Magliolo Sébastien, Cornillon Michel, Iannone Pierre-Yves.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail