Alpes-Maritimes

Commerce

Détruite par la tempête Alex, la Brasserie du Comté renaît de ses cendres

Par Olivia Oreggia, le 01 octobre 2021

Le 2 octobre 2020, la tempête Alex détruisait entièrement la Brasserie du Comté implantée dans la vallée de la Vésubie. Un an plus tard, les travaux de reconstruction ont officiellement démarré, portés par un projet ambitieux qui devrait voir l’emploi de 20 personnes d’ici 2024.

La Brasserie du Comté s’installera début 2022 dans un bâtiment écoresponsable de 1 400 m2 à Saint-Martin-Vésubie.
La Brasserie du Comté s’installera début 2022 dans un bâtiment écoresponsable de 1 400 m2 à Saint-Martin-Vésubie. — Photo : DR

"C’est reparti !" Directeur général associé de la Brasserie du Comté avec Laurent Fredj, Edwards Dilly a conservé son énergie et son optimisme. L’un comme l’autre a pourtant été sévèrement mis à l’épreuve depuis un an, après que la brasserie a été totalement détruite par la tempête Alex le 2 octobre 2020. Et voici aujourd’hui que celle-ci renaît de ses cendres. À l’entrée du village de Saint-Martin-Vésubie où elle a vu le jour en 2012, le premier coup de pioche a été donné. Si tout se passe comme prévu, un bâtiment écoresponsable de près de 1 400 m2, avec un toit photovoltaïque, devrait sortir de terre en janvier, pour un premier brassage en mars et une première bière en avril. "Il manque un accès pour les semi-remorques, ce qui va nous poser quelques problèmes et nous coûtera plus cher, précise Edwards Dilly. Mais on revient de tellement loin ! On est dans le positif."

Canettes, whisky et plantation de houblon

Les objectifs affichés sont ambitieux : une production annuelle de 780 000 litres et l’emploi de 20 personnes d’ici 2024. Ambitieux, mais pas inatteignables pour la brasserie azuréenne qui a réussi le tour de force entre 2019 et 2020, de produire 20 000 litres de plus (à 176 000 litres) et d’augmenter son chiffre d’affaires de 100 000 euros (à 794 000 euros), malgré la destruction des lieux et le Covid. L’équipe, forte de 8 personnes dont 4 brasseurs, a notamment pu compter sur la solidarité des brasseries voisines (Blue Coast à Nice et la Brasserie des Ligures à Peille) pour y poursuivre son activité et sur celle des consommateurs. Ainsi, 2021 devrait se clôturer sur une production de 245 000 litres et un chiffre d’affaires de 1,1 million d’euros.

La Brasserie du Comté vise une production de 780 000 litres d’ici 2024.
La Brasserie du Comté vise une production de 780 000 litres d’ici 2024. - Photo : Yann Savalle

Entre le bâtiment et l’outil de production, l’investissement global s’élève à 3,5 millions d’euros. La Brasserie du Comté veut développer le conditionnement en canettes, de plus en plus plébiscité, la vente de bière en fûts (qui peut représenter plus de 40 % du chiffre d’affaires sous trois ans), créer des bières "sans alcool " et "sans gluten", une nouvelle gamme pour les réseaux bio, restaurateurs et hôteliers et magasins spécialisés. Elle prévoit aussi de créer sa distillerie pour lancer une gamme de spiritueux (whisky, gin…), mais aussi une gamme de boissons sans alcool dont une limonade. Il y a aussi tout un volet agricole déjà entamé avant la tempête, avec le test de culture d’orge bio à Roquebrune-sur-Argens dans le Var, la création d’une houblonnière à Saint-Martin-Vésubie sur un 4 000 m2. "La bière serait alors 100 % azuréenne."

Le premier centre de formation dans le Sud

Et il est enfin un projet qui est finalement né de ce drame, celui de construire un centre de formation courant 2022-2023, avec le soutien de la Chambre régionale des Métiers et de l’Artisanat et le Syndicat des Brasseurs de France. "Après la tempête, je me suis demandé comment reconstruire et amener de l’activité à l’année dans la Vallée, explique le dirigeant. Il n’y a que quatre centres de formation brassicole diplômante en France et ils se trouvent tous dans le Nord. Nous serions le seul dans le Sud."

Installer des ateliers de brassage destinés aux particuliers et aux entreprises dans le cadre de séminaires, ouvrir des visites guidées de la brasserie avec l’implantation d’une boutique… les idées ne manquent pas pour la petite entreprise, illustration éloquente de l’idée de résilience.

La Brasserie du Comté s’installera début 2022 dans un bâtiment écoresponsable de 1 400 m2 à Saint-Martin-Vésubie.
La Brasserie du Comté s’installera début 2022 dans un bâtiment écoresponsable de 1 400 m2 à Saint-Martin-Vésubie. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail