Services

Culture de marque : L'agence planche pour la marque "employeur" de Kiabi

Par Didier Gazanhes, le 07 mars 2014

Agence. La société marseillaise Culture de marque, dirigée par François Cadiergue, a emporté fin décembre un contrat avec Kiabi.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Suite à une compétition, la petite agence marseillaise, Culture de marque, a emporté, fin décembre 2013, le contrat de la marque "employeur" de Kiabi. « Il s'agit de repositionner la marque dans le domaine du recrutement. Il faut que Kiabi se vende pour pouvoir ensuite attirer et recruter les bons profils. Elle a ainsi besoin d'être attractive, notamment sur les supports numériques, sur les réseaux sociaux... Nous sommes au tout début de la démarche », confie en préambule François Cadiergue, créateur de Culture de marque qui a été lancée à la fin 2011. L'agence a choisi de se positionner comme chef d'orchestre et de miser sur une équipe restreinte. « Nous faisons appel à des free-lance que nous connaissons très bien. Nous montons ensuite des équipes ad-hoc en fonction des missions et des savoir-faire de chacun. Nous sommes totalement transparents sur cette approche et nous la présentons aux clients. Même un free-lance a une obligation de résultat », ajoute le dirigeant. Si l'agence ne compte que trois permanents, elle peut ainsi constituer des équipes de plus d'une dizaine de personnes en fonction des besoins. « Certains travaillent même alors directement dans nos locaux », poursuit François Cadiergue, qui revendique une approche originale du concept de "marque". « Pour moi, la marque a un côté humain plus fort que ce que l'on pense. Beaucoup parle d'ADN de marque, mais l'ADN ne bouge pas, c'est un concept figé. Nous préférons parler de culture de marque. J'ai ainsi fait développer une méthodologie d'analyse de marque, en la considérant comme un individu. Quelle est sa playslist, qui sont ses amis ? Il est nécessaire de mettre en perspective l'histoire d'une marque. Qu'est ce qui plaît, qu'est ce qui fait sens ? Pour les uns ce sera la sécurité pour d'autres la douceur ou encore le plaisir. Cette approche nous différencie des autres agences ».




Accompagner des start-up

Culture de marque réalise le quart de ses 300.000 € de chiffre d'affaires au travers d'intervention de consulting ou d'audit en communication. « Nous aidons alors le client à mieux définir sa marque au travers d'ateliers que nous animons au sein de l'entreprise ». Les trois quarts du chiffre d'affaires sont quant à eux réalisés au travers d'interventions plus classiques de communication (conception de publicité, identité de marque, opérations digitales...). « La publicité c'est notre savoir-faire et la créativité fait la différence. Depuis dix ans, nous planchons sur le digital, depuis la classique création ou refonte de sites jusqu'à la conception d'actions de communication sur internet ». La clientèle de Culture de marque est constituée de grosses PME (7 à 8 M€ de chiffre d'affaires) ou de grands groupes. L'agence est toutefois intervenue pour une start-up marseillaise, le laboratoire Almens. « Nous les avons accompagnés dans leur développement à l'export vers une cible très particulière, les chirurgiens et les dermatologues. Nous aimerions bien travailler avec une ou deux start up par an. Lancer de nouveaux projets, de nouveaux concepts est quelque chose de très stimulant. Cela ne doit toutefois pas masquer le fait que notre but est de travailler sur de gros dossiers, au long cours ». Un tiers du chiffre d'affaires de l'agence est réalisé en région Paca.

Culture de Marque



(Marseille) François Cadiergue et Richard Zimmermann 3 salariés CA : 300.000 € 09 82 22 55 36


www.culturedemarque.com

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition