Marseille

Numérique

Coronavirus : Mailinblack sécurise les établissements de santé

Par Didier Gazanhes, le 17 mars 2020

Solution antispam, la société marseillaise Mailinblack apporte son soutien aux hôpitaux français pendant la pandémie du Coronavirus, en proposant sa protection de messagerie gratuitement contre les attaques de cybersécurité.

Thomas Kerjean, directeur général de Mailinblack.
Thomas Kerjean est directeur général de Mailinblack depuis l'été 2019. — Photo : D.T

Mailinblack, la PME marseillaise spécialisée dans la lutte antispam, a décidé de proposer sa solution de protection de messagerie gratuitement et sans engagement, afin de préserver les établissements de santé, des attaques informatiques. « C’est notre façon d’apporter notre contribution à la lutte contre la propagation de l’épidémie et il n’y a aucune manœuvre commerciale de notre part. Nous ne souhaitons, en aucun cas, être opportunistes », précise Justine Gretten, responsable communication chez Mailinblack.

« Nous souhaitions soutenir le secteur de la santé dans sa lutte contre la pandémie. Proposer notre solution aux hôpitaux est la seule chose citoyenne impactante que nous pouvons faire pour aider notre pays », ajoute Thomas Kerjean, directeur général de Mailinblack. Il précise : « Mailinblack est à la disposition des hôpitaux, car ces établissements sont une cible de choix pour les hackers et groupes mafieux, puisque ce sont des lieux qui détiennent des données précieuses sur les patients. » Pour Mailinblack, une attaque informatique serait fatale, ralentissant la communication et la logistique.

Offre gratuite pour les entreprises aussi

Plus largement, la société, qui recense actuellement près de 9 000 clients, propose aux PME et TPE trois mois gratuits pour toute souscription d’un an. « Avec le développement du télétravail, les entreprises vont davantage encore échanger par e-mail et visioconférence et souvent avoir moins de vigilance et de protection informatique », poursuit le dirigeant. « Les dirigeants vont favoriser l’utilisation d’ordinateurs personnels, de messageries en ligne, qui représentent autant de risques d’intrusions et donc de nuisance pour une entreprise », ajoute Justine Gretten, responsable communication de Mailinblack.

L’entreprise qui emploie 50 personnes à ce jour, a mis l’ensemble de ses salariés en télétravail et même à distance, « nous maintenons le rythme et nous concentrons en particulier nos efforts pour soutenir les hôpitaux car il est primordial d’éviter une nouvelle crise », précise Justine Gretten.

Fondée par Damien Neyret en 2003, la PME a levé près de 14 millions d’euros courant 2019 pour accompagner son développement mondial et intensifier sa R & D, notamment en termes d’intelligence artificielle. L’entreprise vise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros d’ici à cinq ans.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail