Marseille

Numérique

Coronavirus : la start-up Transpare facilite l’acheminement de matériel sanitaire

Par Hélène Lascols, le 07 avril 2020

Dans le contexte de crise sanitaire du coronavirus, la start-up marseillaise Transpare, spécialiste du transport international de marchandises, propose son expertise et sa plateforme numérique pour l’acheminement de matériel médical et de biens de première nécessité.

Ali Messoudi et Romain Lessard, les cofondateurs de Transpare.
Ali Messoudi et Romain Lessard, les cofondateurs de Transpare. — Photo : Transpare

Avant même le début du confinement en France, la start-up marseillaise Transpare, dont l’ambition est de devenir le « Booking du transport international de marchandises », était impactée dans son activité par le ralentissement de l’économie chinoise. Si sa plateforme, qui permet aux expéditeurs de comparer les offres et réserver en ligne le transport qui leur convient le mieux, a continué d’enregistrer de nouvelles adhésions, elle a néanmoins accusé une baisse de revenus dans la mesure où son modèle économique est basé sur le nombre d’opérations réservées sur la plateforme.

« Avant le confinement, nous étions en pleine accélération commerciale et nous doublions tous les mois le nombre d’utilisateurs inscrits. Dans le contexte actuel d’incertitude et grâce à des investissements en référencement, nous maintenons le rythme. Toutefois, nous gagnons moins d’argent… Mais je manque pour l’heure de recul pour évaluer la baisse de chiffre d’affaires (qui s'élevait à 500 000 euros en 2019) », explique le cofondateur de Transpare, Ali Messoudi, pour qui le principal impact pour sa start-up porte sur la levée de fonds qui était en cours.

Prestation gratuite

Dans l’attente d’une reprise de l’activité économique et du transport international, l’entrepreneur a choisi de mobiliser ses équipes et sa plateforme numérique pour l’acheminement de matériel médical et de biens de première nécessité. « Aujourd’hui, de nombreuses personnes ou sociétés, dès lors qu’elles ont un contact en Chine (80 % des marchandises sanitaires sortent de Chine), n’hésitent pas à se lancer dans l’import/export de masques, respirateurs ou tout autre produit sanitaire. Dans un contexte logistique fortement chamboulé par les mesures sanitaires, nous apportons donc notre expertise en temps réel », détaille Ali Messoudi. L’entrepreneur, qui peut compter sur un réseau de partenaires avec lesquels il travaille régulièrement, a ainsi pu affréter un avion complet et apporte aussi ses conseils « à la lumière des informations que nous collectons au quotidien. »

En quelques jours, les huit salariés en télétravail de la start-up ont traité une quinzaine de demandes, « pour l’hôpital de Nice ou pour des services de l’État, notamment », confie Ali Messoudi. Une prestation que l’entrepreneur a souhaité proposer gratuitement et sans arrière-pensée, même s’il est bien conscient que cette initiative devrait avoir une retombée indirecte, à savoir lui permettre d’asseoir l’expertise de Transpare. « Notre principale motivation est de pouvoir apporter notre aide en période de crise, que ce soit à l’échelle du transport international mais aussi dans notre quotidien, puisque je m’emploie à motiver mon personnel à réaliser des actions solidaires dans leur entourage, comme de faire des courses pour les voisins », confie l’entrepreneur.

Ali Messoudi et Romain Lessard, les cofondateurs de Transpare.
Ali Messoudi et Romain Lessard, les cofondateurs de Transpare. — Photo : Transpare

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail