Marseille

Télécoms

Coronavirus : Avenir Telecom s’organise pour faire face à la crise

Par Didier Gazanhes, le 18 mars 2020

Impacté au début de la crise par le confinement de la Chine où le groupe dispose d'usines, Avenir Telecom, qui ne fait face à aucune annulation de commandes, a aujourd'hui maîtrisé ces décalages de production et s'organise pour poursuivre son activité.

Jean-Daniel Beurnier, fondateur et dirigeant d'Avenir Telecom.
Jean-Daniel Beurnier, fondateur et dirigeant d'Avenir Telecom. — Photo : D.Gz.

Le groupe marseillaise Avenir Telecom, dirigé par Jean-Daniel Beurnier, conçoit, fabrique et distribue des smartphones et des accessoires commercialisés sous la marque Energizer. « L’intégralité de la production est réalisée en Chine. Nous avons donc été touché par la crise du coronavirus voici maintenant deux mois », confie le dirigeant. « Le confinement en Chine a duré 25 jours et depuis maintenant une bonne quinzaine de jours, les entreprises ont recommencé à travailler et à produire ». Avenir Telecom distribue ses produits dans plus de 55 pays. « Maintenant que la Chine repart, que les usines honorent leurs commandes et que nos produits vont partir à destination de l’Afrique, du Moyen-Orient, c’est nous qui sommes touchés par le confinement ». Un paradoxe, qui toutefois ne pénalise pas trop l’activité de l’entreprise. « Nous avons été impactés par les retards de production. La situation était tendue, mais n'avons pas eu à subir d'annulation de commandes. Maintenant les chargements ont lieu et les navires arriveront d’ici un mois et nous livrerons les grossistes. Peut-être à ce moment-là, le problème sera-t-il réglé chez nous». En attendant, la plupart des trente collaborateurs marseillais d’Avenir Telecom ont été mis au télétravail. « Au siège, nous ne sommes jamais plus de six ou sept en même temps, dans des locaux de 900 m². Nous avons donc espacé au maximum les postes de travail, nous sommes équipés de gants, de savon et nous avons commandé des masques pour ceux qui viennent travailler. Nous pouvons tenir ainsi un moment. Personne n’est en situation de chômage partiel. Par ailleurs, nos équipes commerciales au Moyen-Orient ou en Inde sont, quant à elles, tout à fait opérationnelles ». L’entreprise est également présente en Roumanie et en Bulgarie. Si le premier pays est d’ores et déjà en confinement, le second risque de suivre prochainement. « Petit à petit, toute l’Europe va être fermée. Nous ne réalisons cependant que 15% de notre activité en Europe. Ce qui nous impacte, en revanche, c’est l’augmentation des coûts du transport depuis la Chine ». Dans le même temps, les équipes commerciales de l’entreprise ont été pénalisées par les annulations de manifestations professionnelles, à commencer par le Mobile World Congress de Barcelone qui n’a pu se tenir fin février. Afin de maintenir la promotion de ses produits, Avenir Telecom a décidé d’utiliser les outils numériques à sa disposition pour réaliser des présentations virtuelles de ses nouveautés, pour toucher le plus grand nombre de partenaires et clients potentiels

Jean-Daniel Beurnier, fondateur et dirigeant d'Avenir Telecom.
Jean-Daniel Beurnier, fondateur et dirigeant d'Avenir Telecom. — Photo : D.Gz.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail