Alpes-Maritimes

Hôtellerie

Capfun compte désormais 150 campings

Par Olivia Oreggia, le 05 mai 2021

Depuis le début de l’année, Capfun a signé l’acquisition de plus d’une vingtaine de campings, principalement en France. Basé dans les Alpes-Maritimes, le groupe est très loin de s’arrêter là.

Depuis le début de l'année, Capfun a repris une vingtaine de campings.
Depuis le début de l'année, Capfun a repris une vingtaine de campings. — Photo : CapFun

Capfun n'en finit plus de grandir. Le groupe familial basé à Mouans-Sartoux, entre Cannes et Grasse, vient de racheter au groupe vendéen Campella treize campings de la marque Oléla. À cette opération, il faut ajouter plusieurs autres acquisitions. Depuis le début de l’année, Capfun a repris une vingtaine de campings. Capfun compte donc désormais 150 sites en France et en Europe.

"Anti tour-opérateurs"

"Nous allons continuer de faire grandir la marque", explique Nicolas Houé, directeur général de Capfun. "Les sites que nous venons de racheter à Campella étaient très fortement commercialisés sur Booking ou d’autres sites internet. Pour nous, c’est un signe de faiblesse. Nous allons donc massivement investir pour rendre chacun de nos campings autonome commercialement, avec un taux de fidélité atteignant au minimum les 50 %. C’est un combat de ne laisser aucun stock à Booking. Nous sommes des "anti tour-opérateurs". Nous sommes propriétaires de nos terrains, de nos murs, de nos mobile-home. Nous faisons nous-même nos piscines, nos toboggans. C’est ce qui nous a permis de créer la marque. Notre mantra depuis un an est de sauvegarder notre popularité."

Cap sur l’Europe du nord

La marque a réussi à s’imposer en vingt ans comme l’une des spécialistes françaises du camping quatre étoiles et des vacances clubs, présente aux quatre coins de France mais aussi en Espagne, en Belgique et aux Pays Bas où "nous sommes quasi-leaders avec douze sites et d’autres dans les tuyaux". Un développement est aussi envisagé en Allemagne. Traditionnellement, les Nord Européens sont de grands amoureux des campings français. Mais cette année ne sera pas encore tout à fait une année comme les autres. "Historiquement, 70 % de notre clientèle est française, le reste vient du nord de l’Europe. Cette année, le rythme de réservations est soutenu mais 95 % des clients sont des Français. Beaucoup de nouveaux clients donc auprès desquels il va falloir assurer pour les fidéliser. L’enjeu pour nous est énorme."

Grands espaces, hébergements individuels, piscines chlorées… l’hôtellerie de plein air coche de nombreuses cases dans ce contexte épidémique qui pourrait bien amener Capfun à afficher complet cet été comme c’était le cas chaque été avant le Covid.

20% de croissance visés cette année

En 2020, Capfun a enregistré une légère baisse de 4,3 % de son chiffre d’affaires à 286 millions d’euros (CA 2019 : 299 M€) et vise les 360 millions d’euros pour 2021. Le groupe azuréen emploie jusqu’à 3 500 personnes en pleine saison et 700 à 800 collaborateurs permanents dont 80 travaillent au siège social à Mouans-Sartoux. Un chiffre qui doit encore s’étoffer mais si l’entreprise recrute, elle a bien du mal à trouver des candidats, notamment des profils de développeurs.

Depuis le début de l'année, Capfun a repris une vingtaine de campings.
Depuis le début de l'année, Capfun a repris une vingtaine de campings. — Photo : CapFun

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail