Toulon

Agroalimentaire

Cafés Maurice prépare son lancement en franchise

Par Hélène Lascols, le 19 novembre 2021

Moins d’un an après l’ouverture de la première boutique Cafés Maurice, redonnant vie à une histoire entrepreneuriale toulonnaise à succès, Boris Touaty souhaite déjà s’agrandir. Une étape indispensable dans la perspective du lancement de réseau de franchise.

Après avoir retracé l’histoire familiale dans le livre, "Cafés Maurice, une saga toulonnaise", Boris Touaty, a décidé de relancer la marque et ouvert une première boutique.
Après avoir retracé l’histoire familiale dans le livre, "Cafés Maurice, une saga toulonnaise", Boris Touaty, a décidé de relancer la marque et ouvert une première boutique. — Photo : Cafés Maurice

Depuis une petite année, Boris Touaty fait revivre l’histoire des Cafés Maurice, dont les premières pages ont été écrites à la fin du XIXe siècle à Haïti avant de se poursuivre à Toulon de 1910 à 1982. Entre-temps, l’entreprise Cafés Maurice est devenue une institution nationale, dont les camions de livraison sillonnaient toute la France. Au plus fort, elle employait jusqu’à 250 salariés dans son usine toulonnaise, qui produisait jusqu’à 10 000 tonnes de café par an et réalisait jusqu’à 1 milliard d’anciens francs de chiffre d’affaires annuel. Pour perpétuer cette histoire familiale, Boris Touaty, petit-fils du dernier dirigeant, Jean-Claude Maurice, a réuni un consortium familial, convaincu les banques et ouvert sa première boutique, à l’automne 2020, autour d’une machine à torréfier, en centre-ville de Toulon.

S’agrandir, une priorité

"Moins d’un an plus tard, j’ai déjà créé cinq emplois et je recherche déjà un nouveau local de 1 000 m² pour tripler ma surface de production", explique l’entrepreneur, qui avait jusqu’alors une entreprise d’affichage publicitaire. S’agrandir est la priorité numéro 1 du jeune dirigeant toulonnais, qui ne s’attendait pas forcément à un tel engouement. "Particuliers, cafés, restaurants, mais aussi entreprises ont choisi de nous faire confiance, peut-être parce que nous sommes aujourd’hui les seuls à travailler en local un produit doté d’une réelle identité et d’une histoire", explique Boris Touaty. La gamme de Cafés Maurice, qui compte une dizaine de références, est ainsi sélectionnée le Café toulonnais installé sur le toit terrasse des nouvelles halles alimentaires, par le Palais des Congrès Neptune, le téléphérique de la capitale varoise ou encore les espaces de coworking et de réunion de TVT Innovation. "Nous avons même créé une édition spéciale pour les 10 ans du Théâtre Liberté", se félicite le dirigeant.

La première année comptable n’est pas encore achevée, mais Boris Touaty espère bien clôturer ses comptes autour des 400 000 à 500 000 euros de chiffre d’affaires. "Nous avons dépassé les objectifs prévus, alors même que nous avons ouvert en pleine crise sanitaire du Covid-19, impactant notamment le chiffre d’affaires généré par les cafés, hôtels, restaurants, qui représentent un quart de notre activité."

Lancer la franchise

Ce premier bilan est la preuve de concept que Boris Touaty attend pour lancer officiellement son réseau de franchise, en France et à l’international. Officieusement, il a déjà reçu de nombreuses marques d’intérêt de candidats, il a aussi déterminé les termes des futurs contrats et créé deux modèles à dupliquer : le Comptoir Maurice proposant de la vente et de la dégustation et l’Atelier boutique Maurice, qui sera en plus équipé d’un petit outillage de torréfaction pour réaliser des éditions limitées localement. Si Boris Touaty confie entreprendre par pur plaisir et ne s’est donc pas fixé d’objectifs chiffrés, il espère néanmoins ouvrir ses premières boutiques en franchise en 2022.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail