Alpes-Maritimes

Industrie

Bleutec rend les distributeurs automatiques intelligents

Par Olivia Oreggia, le 04 juin 2021

Implanté à Carros, près de Nice, Bleutec conçoit et fabrique des distributeurs automatiques. La PME (20 collaborateurs, près de 1,5 M€ de chiffre d’affaires en 2019) vient d’ajouter la reconnaissance faciale à ces outils intelligents dédiés principalement à la vape mais qui pourraient plus largement devenir complémentaires des commerces de proximité.

Christophe Semel dirige la société Bleutec, fabricant de distributeurs automatiques à Carros
Christophe Semel dirige la société Bleutec, fabricant de distributeurs automatiques à Carros — Photo : Olivia Oreggia

Bleutec System vient d’ajouter de la reconnaissance faciale à ses distributeurs automatiques dédiés à la vente de cigarettes électroniques et de ses accessoires. Il s’agit non seulement d’en faciliter l’accès à toute heure mais aussi et surtout de s’assurer que le client est bien majeur. "En 2015, nous avons d’abord procédé comme les vidéo clubs avec les films X : il fallait s’enregistrer au comptoir du magasin auquel est accolé le distributeur pour obtenir une carte permettant le retrait. En 2019, nous avons lancé une application mobile validée d’abord par le commerçant. Puis l’an dernier, avec le Covid nous avons eu beaucoup de temps pour réfléchir et sommes arrivés à cette solution de reconnaissance faciale en partenariat avec l’entreprise américaine Jumio", spécialiste mondial de la validation d’identité. La première fois, il suffit donc au client de prendre en photo sa pièce d’identité et de faire un selfie en mouvement. Et en quelques minutes, la technologie lui permet d’acheter ses accessoires de vape.

150 distributeurs vendus

Bureau d’études, concepteur et fabricant de distributeurs, Bleutec réalise à la demande, du sur-mesure, à l’instar de ce client qui commande des dizaines de distributeurs chaque année pour faire de la conciergerie (carnets de timbres, bas et collants pour les femmes…) dans de grandes entreprises parisiennes.
La société développe donc aussi ses propres systèmes clés en main comme ces "Vapeself", distributeurs dédiés à la vape dont elle a vendu en cinq ans plus de 150 unités. Mais si le marché est porteur avec quelque 2 millions de vapoteurs en France selon l’institut Xerfi, ce développement se fait très lentement, trop pour Christophe Semel autrefois cadre technique dans une société de distribution automatique de location de vidéos. "Un distributeur de vidéos, c’est de la mécanique, de l’électronique, de l’informatique, une couche de logiciel… c’est ce savoir-faire acquis dans mes années précédentes que je voulais proposer en créant Bleutec en 2007", explique le dirigeant. "On s’est loupés sur les premiers que nous avons développés : des bornes interactives multilingues pour des restaurants ou des distributeurs de dosettes de café sans contact pour les bureaux", admet le dirigeant, "mais je pensais que la vape allait avoir autant de succès que les distributeurs vidéos. Nous en sommes loin notamment car il y a eu beaucoup d’informations contradictoires sur la nocivité des cigarettes électroniques et sur la réglementation liée à leur vente. Mais on y croit car les buralistes - ils sont 24 000 en France - ont commencé à s’y mettre ces deux dernières années." La moitié des commandes vient de boutiques spécialisées, l’autre de bureaux de tabac. Ces derniers bénéficiant d’un Fond de transformation pour accompagner à hauteur de 30 % leurs projets visant à répondre aux nouveaux usages des consommateurs.

Bleutec a aussi tiré profit du temps suspendu par le Covid en 2020 pour réfléchir à d’autres développements, elle vient ainsi de lancer des distributeurs automatiques multiproduits pour proposer aux commerçants de proximité "un mini-supermarché 24 heures sur 24".
La société va devoir renforcer son équipe commerciale pour distribuer ses nouveaux produits partout en France. Elle vise pour 2021 un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition