Sophia Antipolis

Technologies

BlackBoxSecu tape dans l'œil des forces spéciales

Par Gaëlle Cloarec, le 08 juin 2017

La jeune pousse sophipolitaine BlackBoxSecu veut mieux sécuriser les communications voix sur mobile avec une technologie innovante récompensée par le Trophée Innovation SOFINS 2017, le salon professionnel dédié aux forces spéciales. Zoom sur son créateur, Kris Barcewicz, et ses perspectives de développement...

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le créateur

C'est en découvrant l'affaire des écoutes de la NSA révélée par Edward Snowden que l'idée germe dans son esprit. « Puisque les solutions de sécurisation des conversations téléphoniques existantes manquent de fiabilité, pourquoi ne pas résoudre la problématique en amont en sécurisant le signal plutôt que le téléphone », s'interroge Kris Barcewicz. Nous sommes en 2013. L'ingénieur télécom polonais, ex-Centralien de Lille, passé par les groupes Bouygues Télécom et Orange, officie alors pour Nvidia. Fin 2015, le départ de l'Américain de Sophia Antipolis crée l'opportunité attendue. Kris Barcewicz se remet à l'ouvrage, embarque dans l'aventure l'ingénieur en électronique Arnaud Graubé, issu lui aussi de Nvidia, et fonde en janvier 2017 la start-up BlackBoxSecu, hébergée par l'Incubateur Paca Est.

Le concept

L'idée, donc, consiste à faire en sorte que le signal vocal - la voix - soit sécurisé avant même qu'il "entre" dans le téléphone, et ce sans connexion internet. Pour ce faire, la jeune pousse a mis au point un petit boitier, couplé à un logiciel de chiffrement, qui connecté au smartphone de l'utilisateur via bluetooth permet de chiffrer et de déchiffrer la parole lorsque la conversation devient sensible. Une technologie, tout juste prototypée, destinée à toutes les personnalités politiques, médiatiques, économiques qui ont besoin de confidentialité, aux ambassades et agences gouvernementales ainsi qu'aux services de sécurité et forces spéciales. Ces dernières, réunies en mars pour le SOFINS, ont d'ailleurs regardé avec un appétit certain la première solution développée par BlackBoxSecu - le talkie-walkie sécurisé - récompensée par le Trophée Innovation 2017. Et qui « devrait être testée par des sociétés partenaires spécialisées dans la sécurité et la défense avant la fin de l'année », avance le dirigeant.

Les perspectives

« Nous avons choisi de présenter une première ligne de produits orientée talkie-walkie, plus simple et plus rapide à développer, afin d'engranger du chiffre d'affaires pour finaliser notre solution smartphone dont le lancement est programmé en 2018 », reprend Kris Barcewicz, qui s'engage, en parallèle, dans une démarche de levée de fonds pour un montant de 300 à 500.000 euros. Une somme qui permettra aussi à la jeune pousse d'embaucher des forces vives pour porter son effectif à une quinzaine de personnes d'ici à 2019.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail