Toulon

Santé

AvisMedic, la télémédecine imaginée par des médecins

Par Hélène Lascols, le 08 janvier 2021

La plateforme toulonnaise de télémédecine AvisMedic, imaginée par des médecins, pour des médecins, est passée de l’ombre à la lumière à la faveur de la crise sanitaire. Ses trois associés comptent bien capitaliser sur cette notoriété pour accélérer leur développement commercial en 2021.

Pierre Le Guilloux,  Pierre-François Sumien et Philippe Héno ont associé leurs compétences médicales et informatiques pour créer la plateforme de télémédecine AvisMedic.
Pierre Le Guilloux, Pierre-François Sumien et Philippe Héno ont associé leurs compétences médicales et informatiques pour créer la plateforme de télémédecine AvisMedic. — Photo : AvisMedic

Les créateurs

Pierre Le Guilloux et Philippe Héno, deux médecins toulonnais habitués aux missions à l’étranger lorsqu’ils exerçaient dans la Marine nationale et par conséquent à une certaine forme de télémédecine, s’associent dès 2017 à un ingénieur informaticien, Pierre-François Sumien. De leur rencontre, mais aussi de leurs expériences, est née AvisMedic, une plateforme de téléconsultations médicales pour répondre aux demandes en ligne d'avis médicaux des Français à l'étranger.

Le concept

Trois ans après le lancement de cette plateforme, AvisMedic réunit 49 médecins spécialistes couvrant 43 spécialités et 7 généralistes, « rémunérés à la pige. » Elle est par ailleurs agréée par l’Assurance maladie depuis 2018 et reconnue par l’Agence régionale de santé.

À la différence des nombreuses offres qui ont fleuri sur ce marché ces dernières années, « nous sommes avant tout des professionnels qui pratiquent la e-santé », explique Philippe Héno. AvisMedic propose de la téléconsultation vidéo classique, un entretien téléphonique avec un médecin en moins de deux minutes, des avis médicaux spécialisés, un suivi médical postopératoire sécurisé et crypté, déjà utilisé par plus de 90 professionnels de santé et depuis peu une messagerie sécurisée permettant aux médecins et patients d’échanger et conserver des documents médicaux.

Le modèle économique de l’entreprise, qui a toujours investi sur fonds propres et se refuse pour le moment à s’ouvrir à la publicité, « repose sur un abonnement des médecins, à titre individuel et collectif et une participation des patients : 2,50 euros pour la téléconsultation, le reste étant pris en charge par la sécurité sociale depuis fin 2018. Nous avons engagé des pourparlers avec des mutuelles pour une prise en charge », explique Philippe Héno. Les autres prestations, comme la demande d’un avis médical spécialisé ou d’une analyse d’un bilan biologique ou d’un électrocardiogramme (en moins de 8 heures) sont également facturées au patient.

Les perspectives

Le suivi postopératoire, qui a déjà été utilisé par une centaine de professionnels de santé et bénéficié à 150 patients, a valu à la pépite toulonnaise de recevoir le trophée de la meilleure start-up lors du 44e Congrès de la fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne en 2019. « Nous avons été retenus parmi 32 autres innovations françaises », se félicite Philippe Héno.

La messagerie sécurisée, proposée aux médecins abonnés à AvisMedic et lancée en fin d’année 2020 constitue, selon le médecin toulonnais, « une autre avancée majeure, son coffre-fort numérique associé permettant de conserver l’ensemble du dossier médical d’un patient, ses ordonnances, ses résultats d’examens, etc. »

Avec un produit désormais « mature », selon les termes du dirigeant, la start-up, a bénéficié d’une belle visibilité en 2020, faisant preuve de solidarité en proposant ses services gratuitement aux médecins, Ehpad et établissements de santé pendant la crise sanitaire. Une notoriété que les trois associés, rejoints par un alternant, comptent bien transformer en développement commercial en 2021. « Nous avons quelques pistes pour signer des contrats avec des hôpitaux, nouer des partenariats, voire ouvrir notre capital à des business Angels », confie Philippe Héno.

Pierre Le Guilloux,  Pierre-François Sumien et Philippe Héno ont associé leurs compétences médicales et informatiques pour créer la plateforme de télémédecine AvisMedic.
Pierre Le Guilloux, Pierre-François Sumien et Philippe Héno ont associé leurs compétences médicales et informatiques pour créer la plateforme de télémédecine AvisMedic. — Photo : AvisMedic

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail