Aix-en-Provence

Biens de consommation

Avec ses éthylotests connectés, Olythe cible les entreprises

Par Hélène Lascols, le 04 avril 2022

Retardé par la crise sanitaire, le décollage de la start-up Olythe, spécialiste de la mesure d’alcool avec l’éthylotest connecté, est attendu pour cette année. Son dirigeant Guillaume Nesa mise sur un renforcement commercial pour convaincre une clientèle d’entreprises.

La start-up Olythe a mis au point Ocigo, un éthylotest, de la taille d’une cigarette électronique, qui conseille l’utilisateur.
La start-up Olythe a mis au point Ocigo, un éthylotest, de la taille d’une cigarette électronique, qui conseille l’utilisateur. — Photo : Angelo Chiacchio

Après avoir semé des graines en France, en Europe et aux États-Unis et maintenant que la crise sanitaire semble derrière, la start-up aixoise Olythe (14 salariés, CA : nc), qui se définit comme une experte de la mesure d’alcool, espère bien décoller en 2022. Sa technologie brevetée, un éthylotest connecté, issu de six années de R & D, permet de mesurer l’alcool dans l’air expiré par spectrométrie infrarouge et se retrouve dans une gamme baptisée Ocigo, dévoilée en octobre 2018, et lancée commercialement en janvier 2020. "Nous sommes les seuls à avoir réussi à miniaturiser une technologie qui était jusqu’alors réservée aux forces de l’ordre pour la rendre accessible au plus grand nombre. Cette technologie, nous allons dès cette année l’étendre à l’analyse d’autres gaz pour capter d’autres marchés", explique Guillaume Nesa, qui n’en dévoilera pas plus sur cette diversification.

Guillaume Nesa, cofondateur d’Olythe
Guillaume Nesa, cofondateur d’Olythe - Photo : Olythe

Du grand public à l’entreprise

En indiquant en temps réel à l’utilisateur quelle est son alcoolémie et à quel moment il peut reprendre le volant via une application, l’éthylotest Ocigo, récompensé d’un Innovation Awards au CES de Las Vegas 2020, certifié en France, en Europe et aux États-Unis, est disponible à la vente sur différents sites e-commerce et marketplaces en France et en Europe, tels qu’Amazon, Boulanger, Cdiscount ou Darty. "L’axe BtoC était une étape indispensable pour faire connaître le produit et il sera conservé", souligne l’entrepreneur, qui a fondé l’entreprise avec Doliam, "un groupe privé regroupant plusieurs entreprises de haute technologie, allant de la start-up à la taille industrielle."

Mais la priorité du dirigeant est de développer une clientèle d’entreprises pour lesquelles il a mis au point, Ocicorp, une plateforme de gestion des risques dus à l’alcool en milieu professionnel. "C’est un marché sur lequel il y a de réels besoins et avec la crise sanitaire, nous n’avons pu que constater que l’employeur avait de plus en plus un rôle à jouer pour prendre soin de ses salariés", souligne Guillaume Nesa. Ocicorp permet aux professionnels de gérer des tests de façon planifiée, aléatoire ou à la demande et chaque gestionnaire obtient les mesures en temps réel et accède à des rapports de suivi. La start-up cible les entreprises du transport et de la logistique, du BTP ou encore des acteurs de la santé et a déjà signé, à l’automne 2021, avec le magasin Inter Sport Plan de Campagne, qui a souhaité offrir à ses 48 collaborateurs la possibilité de tester leur alcoolémie lors d’événements internes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition