Région Sud

Réseaux économiques

Avec Linkeus, la région sud veut devenir leader sur le tourisme d’affaires

Par Hélène Lascols, le 22 septembre 2022

Créé en 2008, le réseau Provence Côte d’Azur Events, qui réunit 225 professionnels de la filière événementielle, devient Linkeus. Ce changement de marque est assorti de deux objectifs : conforter son positionnement de portail principal pour l’organisation d’événements professionnels et accompagner le développement des entreprises du secteur.

Le réseau Provence Côte d’Azur Events devient Linkeus.
Le réseau Provence Côte d’Azur Events devient Linkeus. — Photo : Hélène Lascols

Provence-Alpes-Côte d'Azur est déjà la deuxième région française pour le tourisme d’affaires et de congrès, après Paris. L’accueil des grands événements y représente 6 % du tourisme, soit plus de 1,8 million de séjours et 10 millions de nuitées. "Cette filière n’a pas été épargnée par la crise sanitaire. Ses établissements furent les premiers à fermer et les derniers à rouvrir leurs portes et ils doivent aujourd’hui se réinventer pour prendre en compte les enjeux climatiques et basculer vers un modèle hybride, favorisant des événements, mêlant présentiel et digital", constate François de Canson, président du Comité régional de tourisme Paca. Pour le réseau Provence Côte d’Azur Events, cette réflexion globale n’est pas nouvelle, mais elle a été accélérée par la pandémie et s’incarne en cette rentrée dans une nouvelle identité : Linkeus.

300 membres en 2025

"Avec cette nouvelle marque, nous voulons améliorer le rayonnement de notre réseau de 225 professionnels de la filière événementielle sur le territoire régional, au national et à l’international", confie son président Pierre-Louis Roucariès, par ailleurs directeur général de l’office de tourisme et des congrès de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) et coprésident de l’Union française des métiers de l’événement. Les professionnels de la région entendent aussi se positionner sur un marché qui a retrouvé des couleurs, développer la notoriété de la destination régionale en capitalisant sur les trois marques touristiques, que sont Provence, Alpes et Côte d’Azur.

À travers ce changement de nom, le réseau, qui représente près de 10 000 emplois et 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, compte bien continuer de grandir. "Nous étions 60 au démarrage en 2008. Nous visons les 300 membres à l’horizon 2025", confie Malika Bouldi, sa directrice. Pour séduire ces nouvelles recrues, Linkeus s’appuie sur deux leviers : le développement commercial et l’accompagnement des entreprises.

30 % de projets d’événements en plus

Le premier volet, baptisé "Linkeus Convention Bureau", vise la promotion du territoire en tant que destination de tourisme d’affaires incontournable. Fédérer de nouveaux membres constitue un premier levier. Mais le réseau peut aussi s’appuyer sur un service commercial, qui prospecte plus de 6 000 organisateurs d’événements professionnels, traite plus de 200 projets annuellement et génère entre 50 et 60 événements concrétisés tous les ans en région Paca. Une cellule dédiée aux grands événements (plus de 800 personnes) donne lieu à 80 projets annuels. Enfin, la marketplace Mice (meetings, incentives, events and exhibitions), lancée en 2018 avec le soutien de la collectivité régionale, émet 300 à 400 devis par an avec un objectif de dépasser les 2 000 devis. "Fort de ces outils, nous espérons détecter 30 % de projets d’événements nationaux et internationaux supplémentaires sur le territoire", confie Pierre-Louis Roucariès.

Une mission d’accompagnement

Linkeus remplit aussi une mission d’accompagnement à travers une offre de formation continue et initiale, un programme d’incubation de 12 mois en partenariat avec l’Incubateur Paca-Est, qui accueille cinq start-up (l’Académie du Bain de Forêt, French Acoustics, Rhea, SeeonSea, Xpérientiel) depuis le printemps 2022 et une solution d’accélération et d’accompagnement sur mesure (Growth). Enfin, pour déployer des événements toujours plus responsables, Linkeus s’est doté d’une charte éthique et responsable, "première initiative régionale à l’échelle nationale", qui compte déjà 130 signataires et accompagne actuellement 12 structures vers la certification ISO 20121 (événementiel durable).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition