Région Sud

Banque

Après une année 2020 "peu ordinaire", la Caisse d'Epargne Cepac veut soutenir le rebond des entreprises

Par Hélène Lascols, le 04 juin 2021

En 2020, la Caisse d’Épargne Cepac a renforcé son soutien à l’économie et aux entreprises locales. Elle veut désormais prendre une part active dans la relance.

Le comité de direction générale de la Caisse d’Épargne Cepac avec, au centre, le président du directoire Joël Chassard.
Le comité de direction générale de la Caisse d’Épargne Cepac avec, au centre, le président du directoire Joël Chassard. — Photo : DR

Deuxième Caisse d’Épargne de France avec 3 180 collaborateurs présents dans 13 départements (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Corse) et collectivités d’outre-mer, la Caisse d’Épargne Cepac affiche "des résultats solides pour 2020, une année peu ordinaire", selon les mots de Joël Chassard, président du directoire.

Atteignant 725 millions d’euros, son produit net bancaire accuse un repli de 4,7 % par rapport à 2019, affecté par la baisse des taux de crédits et par le contexte exceptionnel de crise sanitaire devenue crise économique. La Cepac termine l’année avec un résultat net à 106,6 millions d’euros, en diminution d’un tiers par rapport à 2019, "une baisse qui résulte essentiellement du coût du risque à hauteur de 150 millions d’euros dont une large partie anticipe les éventuelles défaillances de nos clients, suite à la pandémie", explique Joël Chassard. Enfin, la Cepac confirme sa solidité avec 3,3 milliards d’euros de fonds propres, soit une hausse de 5 % par rapport à 2019.

Un soutien renforcé à l’économie

La banque coopérative affichait en 2020 27,8 milliards d’euros d’encours de crédits, en croissance de 9 % par rapport à 2019 et a "renforcé son soutien à l’économie locale." Près de 6,6 milliards d’euros de nouveaux crédits ont été injectés sur les territoires couverts auprès de ses clients particuliers, professionnels, entreprises, collectivités locales, associations, logement social, professionnels de l’immobilier. Un chiffre en forte augmentation puisqu’il atteignait 5,1 milliards d’euros en 2019. Enfin, plus de 3,2 milliards d’euros de financement ont aussi été accordés à l’économie régionale, dont plus de 2 milliards d’euros pour les entreprises.

Une banque au cœur de la relance

Pour répondre au contexte économique exceptionnel, plus de 15 000 crédits ont aussi fait l’objet de reports d’échéances à plus de 6 mois pour un total de 185 millions d’euros d’échéances et 2,4 milliards d’euros de capital restant dû. La banque de proximité a également octroyé en 2020 plus d’1 milliard d’euros de prêts garantis par l’État à plus de 6 200 clients professionnels et entreprises. "À noter que depuis le début de l’année, 100 millions d’euros supplémentaires ont été accordés au titre du PGE", ajoute Joël Chassard.

Décidée à prendre une place majeure dans la relance, la Caisse d'Epargne Cepac a aussi créé trois fonds : le fonds ESS’OR (1 M€), dédié à l’économie sociale et solidaire, le fonds RUNaissance dédié aux PME réunionnaises et, pour la région Paca, le fonds Sud Horizon, lancé par Smalt Capital et doté de 21,5 millions d’euros. La banque régionale propose enfin depuis le début de l’année le prêt participatif relance pour soutenir les PME dans leur capacité d’investissement. "Notre objectif premier est d’accompagner la relance, en soutenant l’économie locale et en trouvant des solutions pour chacun de nos clients", appuie le président du directoire.

Un fonds de dotation en création

En 2020, la Caisse d’Épargne Cepac a aussi réaffirmé "la totale cohérence entre la stratégie de développement et la stratégie RSE" et ainsi renouvelé l’enveloppe annuelle de 2,6 millions d’euros consacrée à la RSE. Cette politique, sociale, environnementale et citoyenne, est axée autour de cinq priorités : la transition écologique, l’habitat, les jeunes, la santé et l’inclusion et bénéficiera prochainement d’une visibilité renforcée avec la création d’un fonds de dotation.

Le comité de direction générale de la Caisse d’Épargne Cepac avec, au centre, le président du directoire Joël Chassard.
Le comité de direction générale de la Caisse d’Épargne Cepac avec, au centre, le président du directoire Joël Chassard. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail