Var

Industrie

AMC Etec partage les fruits de sa croissance avec ses salariés

Par Hélène Lascols, le 15 septembre 2021

La raphaëloise AMC Etec est l'une des seules entreprises européennes à étudier et réaliser des circuits électro intensifs. Sa croissance repose sur les hommes qui la composent. Après avoir mis en place l’intéressement, son dirigeant Michel Pillet a décidé d’ouvrir le capital de son entreprise pour fidéliser ses équipes mais aussi convaincre les meilleurs de le rejoindre.

L’atelier de 2000 m² d'AMC Etec est dimensionné pour la fabrication de tous types de circuits électriques de puissance.
L’atelier de 2000 m² d'AMC Etec est dimensionné pour la fabrication de tous types de circuits électriques de puissance. — Photo : I Shoot Agency

En créant il y a deux ans pour son entreprise AMC Etec d’origine cannoise un nouveau site de production de 3 000 m² et un laboratoire de recherche à Saint-Raphaël, Michel Pillet lui offrait un nouveau souffle sur un marché de niche, les circuits électro intensifs. La suite lui a donné raison puisque cet investissement de 5 millions d’euros s’est accompagné d’une croissance, multipliée par cinq au cours des cinq dernières années.

Cette croissance s’appuie sur une politique de R & D soutenue, l’entreprise comptant 40 brevets internationaux. Son centre de recherche d’Agay a réuni des chercheurs, des ingénieurs, mais aussi des professeurs à la retraite pour imaginer les solutions de demain dans le domaine de l’industrie électrique, à l’image de la mousse multimétallique EcoContact, qui permet de réduire les pertes d’énergie, les arrêts de process industriels ou les risques d’incendie. Cette capacité d’innovation, couplée à une production française lui vaut de travailler pour de grands comptes, comme EDF, Enedis, Areva, Kem One ou encore Altsom. Ses clients sont français, européens ou canadiens.

Mais ces développements ne seraient rien sans une équipe de trente salariés. "La qualité et la productivité de nos réalisations sont liées aux compétences professionnelles de nos salariés et à leur motivation", commente Michel Pillet. D’autant que son effectif, "raisonnable" doit s’adapter en permanence, l’activité reposant sur des cycles longs d’investissement, et oscillant dès lors entre des années fastes et d’autres creuses. "Enfin, la crise sanitaire vient de nous le montrer, tout peut arriver à une entreprise et il est dès lors indispensable d’avoir une masse salariale et une trésorerie qui permettent de tenir le coup en cas de difficulté", ajoute l’entrepreneur varois.

L’ouverture du capital aux salariés

Ce constat dressé, l’entreprise a souhaité mettre en place un partage des résultats pour que les périodes fastes rapportent à toutes les forces vives de l’entreprise. "Ainsi, chaque année, un salarié peut percevoir 20 à 30 % de son salaire annuel sous la forme d’intéressements. L’an dernier, en cumulant la prime Macron, la prime liée à l’intéressement et les primes de bilan, nos collaborateurs ont pu percevoir en moyenne 18 mois de salaire." Pour AMC Etec et sa direction, le jeu en vaut la chandelle, car "l’implication de nos salariés dans la vie de l’entreprise est une donnée essentielle de notre avenir. L’intéressement est une voie, que 12 de nos salariés ont déjà choisi d’emprunter."

L’ouverture du capital en est une autre que Michel Pillet a également choisi de mettre en œuvre. En accueillant des salariés associés à son capital, mais aussi des grands clients et partenaires, l’entrepreneur en est convaincu : "nous pourrons réaliser des économies de structure. Nous pourrons aussi pérenniser l’entreprise au niveau régional et son savoir-faire, unique en Europe dans l’étude et la réalisation de circuits électro intensifs."

Alors que l’entreprise enregistre des croissances de chiffre d’affaires de 40 à 50 % par an et que sa valeur augmente au moins proportionnellement, l’intéressement des salariés représente un argument de taille pour "inciter des jeunes à nous rejoindre" et faire face à un déficit de personnel permanent. Avec une dizaine de postes ouverts (ingénieurs, techniciens, commerciaux), AMC Etec recherche "des salariés en phase avec nos valeurs, prêts à participer à l’effort collectif."

L’atelier de 2000 m² d'AMC Etec est dimensionné pour la fabrication de tous types de circuits électriques de puissance.
L’atelier de 2000 m² d'AMC Etec est dimensionné pour la fabrication de tous types de circuits électriques de puissance. — Photo : I Shoot Agency

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail