Conjoncture

Alpes-Maritimes : Lanterne rouge de l'emploi

Par Gaëlle Cloarec, le 07 mars 2014

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

On s'en doutait, 2013 n'aura pas été favorable à l'économie azuréenne. Si, lors de la présentation du bilan conjoncturel de l'année écoulée, le président de la CCI Bernard Kleynhoff insiste sur « la capacité du territoire des Alpes-Maritimes à résister », force est de constater que l'évolution du chiffre d'affaires de nos entreprises, +1 %, reste faible, portée par une activité à l'export en hausse de 4 %. On peut y lire un fort contraste sectoriel : quand l'industrie boostée par le pôle parfumerie et sciences du vivant performe (+3 %), la construction (-2 %) et le commerce (-3 %) plongent. Quant aux services, ils enregistrent une très légère progression (+1 %) due à une petite surenchère des prix. Cette activité limitée s'étudie également sous le prisme de l'emploi. « En trois ans, nous avons perdu 9.000 emplois dans le secteur privé qui ne compte plus que 301.000 emplois à fin 2013. Attention, si l'on passe en dessous des 300.000 emplois productifs, le département ne créera plus de richesse », alerte Yvon Grosso, président de l'UPE 06. Lanterne rouge de la région Paca, les Alpes-Maritimes totalisent 63.056 chômeurs, soit +10,4 % alors que la région s'établit à +6,5 % et le national à +5,7 %. Enfin, une étude sur les entreprises à capitaux étrangers vient d'être réactualisée par l'Observatoire Sirius. Les Alpes-Maritimes comptent ainsi 1.515 entreprises étrangères (en 2012), employant quelque 30.000 personnes et représentant 60 nationalités. Sur le podium, la Grande-Bretagne (358 entreprises), les USA (263) et l'Italie (171). En matière d'emploi, ce sont les États-Unis qui tiennent la dragée haute (6.000 emplois), suivis de la Grande-Bretagne (3.500) et de l'Allemagne (3.400). Les secteurs les plus représentatifs sont, sans surprise, les TIC (105 entreprises pour 7.500 emplois), l'hôtellerie (100/3.500) et les sciences du vivant (50/2.400). En cinq ans, le nombre d'entreprises à capitaux étrangers installées sur le territoire azuréen a progressé de 15 %. Et Jacques Lesieur, directeur de l'agence de développement Team Côte d'Azur, de conclure : « 2013 confirme cette tendance. C'est l'année la plus vive, tant en Paca que dans les Alpes-Maritimes. » Le début de la reprise ?

  • Conjoncture
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.