Bouches-du-Rhône

Aéronautique

Airbus inaugure un centre d'assemblage unique en France et en Europe à Marignane

Par Hélène Lascols, le 23 novembre 2021

Le premier employeur industriel de la région Sud Provence Alpes Côte-d’Azur, Airbus Helicopters, a inauguré un nouveau site d’assemblage à Marignane. Un investissement de 53 millions d'euros, soutenu par l’État et la Région Sud dans le cadre du dispositif "Territoires d’industrie".

Renaud Muselier, président de la Région Sud, a inauguré la nouvelle unité d’assemblage d’Airbus Helicopters, à Marignane
Renaud Muselier, président de la Région Sud, a inauguré la nouvelle unité d’assemblage d’Airbus Helicopters, à Marignane — Photo : Claude ALMODOVAR

Airbus Helicopters, "troisième plus grand site industriel français", selon les mots de Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca, a inauguré son nouveau bâtiment N7, sur son site de Marignane dans les Bouches-du-Rhône. Ce bâtiment abrite le nouveau centre d’assemblage des boîtes de transmissions (ensemble mécanique transmettant sur un hélicoptère le mouvement de rotation des moteurs au rotor principal) avec son banc de test d’essai.

Cette infrastructure unique en France et en Europe, pour laquelle 53 millions d'euros ont été investis, est financée avec l’aide de l’État et de la Région. Cette dernière apporte une aide de 768 000 euros au titre du dispositif "Territoires d’industrie" et l’État devrait abonder d’autant. L’investissement, dont le montant total n’est pas communiqué, répond au double objectif de maintenir Airbus et l’ensemble de la filière aéronautique mécanique à la pointe de la technologie, tout en préparant la prochaine génération de système de transmission de l’hélicoptère à émissions réduites de CO2. "C’est une évolution majeure pour ce site industriel capital, qui conforte l’ancrage d’Airbus, premier employeur régional avec 8 000 personnes, et l’ensemble de la filière industrielle de l’aéronautique et du spatial comme moteurs de l’industrie du futur en Provence-Alpes-Côte d’Azur", s’est félicité Renaud Muselier. Première filière industrielle régionale, l’aéronautique et le spatial rassemble près de 250 entreprises qui emploient plus de 35 000 salariés avec un chiffre d’affaires de 6,3 milliards d’euros en 2020.

Une industrie 4.0 et responsable

Cet investissement propulse Airbus dans le futur, renforçant sa compétitivité sur un marché international de plus en plus concurrentiel. Il démontre aussi la capacité à innover de l’industrie : cette usine 4.0, "au service de notre souveraineté économique", abrite des équipements de pointe, comme un banc d’essai des boîtes de transmissions unique au monde, mais aussi des machines plus performantes et plus modernes, qui permettent de sécuriser les clients et de renforcer l’exigence de sécurité en vol. Alors qu’Airbus Helicopters a récemment réalisé un premier vol avec du carburant 100 % durable, cette nouvelle usine est aussi plus responsable car elle va permettre à l’industriel de tester le développement de nouvelles sources d’énergie, comme l’hydrogène, ou encore l’hybridation.

Au plus fort de la crise, en 2020, Airbus Helicopters a réalisé une année "relativement bonne". La société a enregistré 289 commandes brutes et réussi à livrer 300 hélicoptères dans le monde malgré les restrictions de voyage. Et, en 2021, Airbus Helicopters avait décroché une commande de huit hélicoptères H225M pour un montant total de 300 millions d’euros. Cette commande de l’armée française avait été anticipée par rapport à la planification de la Loi de programmation militaire 2019-2025 afin de soutenir l’industrie aéronautique sévèrement touchée par la crise.

Renaud Muselier, président de la Région Sud, a inauguré la nouvelle unité d’assemblage d’Airbus Helicopters, à Marignane
Renaud Muselier, président de la Région Sud, a inauguré la nouvelle unité d’assemblage d’Airbus Helicopters, à Marignane — Photo : Claude ALMODOVAR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail