Aix-en-Provence

Numérique

2J Process fait découvrir les métiers en tension grâce à la réalité virtuelle

Par Didier Gazanhes, le 13 janvier 2023

La société aixoise 2J Process a mis en place pour la Cité des Métiers de Marseille et de Paca un logiciel sur-mesure, baptisé Immersiv’Job, qui a pour finalité de présenter des métiers en tension via la réalité virtuelle aux demandeurs d’emploi et aux jeunes.

Jean-François Vérité (à gauche), chargé du projet Immersiv’Job, et Guillaume Gaillard, dirigeant de 2J Process.
Jean-François Vérité (à gauche), chargé du projet Immersiv’Job, et Guillaume Gaillard, dirigeant de 2J Process. — Photo : Didier Gazanhes

Faire découvrir les métiers en tension aux jeunes et aux personnes en recherche d’emploi via la réalité virtuelle, tel est le challenge que la Cité des Métiers de Marseille et de Paca a fixé à l’entreprise 2J Process (25 salariés, 2,7 millions d’euros de chiffre d’affaires). Pour le relever, la PME d’Aix-en-Provence, dirigée par Guillaume Gaillard, a développé une solution sur-mesure, baptisée Immersiv’Job, qui permet la découverte de quatre environnements professionnels (chantier, usine, entrepôt, hôpital) via le port d'un casque de réalité virtuelle, à la manière d’un jeu vidéo. Pour chacun de ces univers, il est également possible pour l’utilisateur de réaliser une tâche précise dans l’environnement virtuel.

100 000 euros d'investissement 

Le logiciel, qui a nécessité un an de travail, représente un investissement de 100 000 euros pris en charge à 50 % par la Région Sud, la Métropole Aix-Marseille Provence, la Ville de Marseille et par le Fonds social européen (FSE), pour les 50 % restants. Immersiv’Job, expérimenté depuis la mi-octobre, a officiellement été lancé dans le cadre de la Semaine de l’Industrie (21-27 novembre).

"Immersiv’Job est particulièrement adapté à des publics jeunes, de moins de trente ans, habitués à de tels outils qui s’apparentent au fonctionnement des jeux vidéo", confie Guillaume Gaillard. 2J Process, aujourd’hui intégré au groupe aixois SFP Expansion, travaille depuis l'origine avec de grandes entreprises pour lesquelles les outils de réalité virtuelle ou de réalité augmentée font désormais partie intégrante des formations. "Nous avons notamment mis en place, pour Dalkia, des modules de réalité virtuelle pour la formation à la maintenance chauffagiste", appuie-t-il.

2J Process, née de la fusion des sociétés Process Image et 2J Média, a commencé par de la vidéo, des images 2D puis 3D, avant d’utiliser en 2018 les outils de réalité virtuelle dans les modules de formation qu’elle propose. Depuis la fin de la crise du Covid, les outils de réalité virtuelle représentent près d’un tiers de l’activité de l'entreprise. "Nous avons ainsi une vingtaine de modules de recherche de risque. Nous proposons notamment une visite virtuelle d’entreprise au cours de laquelle l’utilisateur doit recenser l’ensemble des risques, dans les secteurs de la logistique, du BTP et de la santé. La plupart du temps, ce sont des modules qui entrent dans le cadre de programme de formation plus larges".

Élargissement de l'offre

L’entreprise travaille en direct avec les services formation de grands groupes (EDF, Port de Marseille, CMA CGM) ou via des organismes de formation. Le groupe SFP Expansion compte treize sociétés, dans le domaine de la formation. "Nous étions bien implantés sur les secteurs industriel et logistique. Notre intégration au groupe, en 2016, nous a permis d’élargir notre offre, notamment dans le secteur de la santé. Nous souhaitons maintenant toucher davantage d’entreprises de taille moyenne, notamment dans l’artisanat, ainsi que les fédérations professionnelles", décrit Guillaume Gaillard. Dans le domaine de la santé, 2J Process a ainsi mis en place, en 2020, pour le Centre hospitalier Sainte-Marie de Nice, un module pour former les personnels en interaction avec des personnes atteintes de maladie psychiatriques.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition