• Haute-Garonne

    Santé

    Tesalys expérimente avec la clinique Saint-Exupéry de nouveaux procédés de traitement

    04 mai 2021

    Le concepteur et fabricant de machines de traitement des déchets infectieux Tesalys (20 salariés, CA 2018 : 4,5 M€) a conclu un partenariat avec la clinique Saint-Exupéry. Objectif, tester pendant six ans une technologie unique pour décontaminer sur place les déchets à risques infectieux, par traitement à la vapeur, avant de les broyer.  À l'issue du procédé, les déchets résiduels obtenus sont dits " banalisés " et compactés dans un volume 5 fois plus petit que le volume de départ, ce qui permet de réduire l'empreinte carbone liée à leur transport. Une première machine a été installée au centre d'hémodialyse situé sur le site de la clinique de l'Union à St-Jean, commune où est également installée Tesalys.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos