• Haute-Garonne

    Aéronautique

    ATR ne prévoit pas d'amélioration du trafic aérien avant la fin de l'année

    17 mars 2021

    Le leader mondial des avions régionaux ATR (environ 1200 salariés, CA 2019 : 1,48 Md€) a livré l'an dernier 10 appareils et reçu 6 commandes. Des chiffres en chute comparé à 2019, où le constructeur, filiale d'Airbus et du groupe italien Leonardo, avait livré 68 avions neufs et enregistré 48 commandes. Son président Stefano Bortoli a précisé "ne pas voir d'amélioration avant la fin de l'année en cours". ATR annonce un plan de reprise qui priorise l'amélioration inde sa gamme d'appareils pour plus d'efficacité opérationnelle et des coûts de maintenance réduits, et la mise en avant de la version à décollage et atterrissage courts de son appareil ATR 42-600. Le constructeur mise aussi sur le marché du fret, amené à doubler dans les 20 prochaines années, pour lequel il a récemment mis sur le marché un appareil dédié au transport cargo. Dans le sillage d'Airbus, ATR a lancé à l'été 2020 un plan social qui a entraîné le départ de 200 de ses 1400 salariés.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos