Montpellier

Santé

Quantum Surgical lève 40 millions d'euros pour déployer son robot médical

Par Anthony Rey, le 19 octobre 2021

L’entreprise montpelliéraine Quantum Surgical, fabricant d’une solution robotique contre le cancer du foie, va financer le déploiement commercial de son produit en Europe, en attendant l’Asie et les États-Unis en 2022. Elle projette jusqu’à 40 embauches à cette fin.

Bertin Nahum a fondé Quantum Surgical en 2017 à Montpellier.
Bertin Nahum a fondé Quantum Surgical en 2017 à Montpellier. — Photo : Sophie et Olivier Demols

Basée à Montpellier, l’entreprise Quantum Surgical (85 salariés), qui conçoit et fabrique des robots médicaux pour le traitement mini-invasif du cancer du foie, annonce qu’elle lève 40 millions d’euros pour le lancement de son produit. Cette opération vient compléter un financement négocié avec le groupe d’investissement mondial spécialisé dans les sciences de la vie Ally Bridge Group (ABG), après une première tranche de 10 millions levée en 2018. ABG investit cette fois 24 millions, aux côtés de la Banque Européenne d’Investissement, de la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon et de Bpifrance, pour le reste.

Une nouvelle approche médicale

Quantum Surgical développe, depuis sa création en 2017, un robot baptisé "Epione" : conçu pour aider les médecins à réaliser des ablations tumorales dans l’abdomen, il utilise une technique consistant à insérer une aiguille par voie percutanée pour détruire la tumeur. Peu usitée jusqu’ici, cette innovation devrait, selon Quantum Surgical, "permettre de traiter un plus grand nombre de patients atteints de cancer du foie, plus rapidement et plus efficacement que les soins actuellement proposés".

L’entreprise présidée par Bertin Nahum (ex-fondateur d’une autre société de robotique médicale, Medtech, rachetée en 2016 par l’américain Zimmer) va ainsi pouvoir financer son lancement commercial. "Une étape a été franchie en septembre 2021 avec l’obtention du marquage CE pour notre robot. Nos efforts commerciaux vont d’abord se concentrer sur le marché européen", indique-t-il.

Un déploiement mondial à partir de 2022

Mais Quantum Surgical a déjà anticipé la suite. L’entreprise a créé en 2019, aux côtés d’ABG et du groupe chinois Lifetech Scientific Corporation, une joint-venture pour cibler la Chine, qui concentre 50 % des nouveaux cas de cancer du foie dans le monde. De même, elle a installé, en 2021, sa propre filiale aux États-Unis. "Les certifications réglementaires sont attendues pour la fin 2022 s’agissant de la Chine, et dans le courant du premier semestre 2022 pour les États-Unis", annonce Bertin Nahum.

Pour gérer ce développement commercial, Quantum Surgical prévoit de recruter de 30 à 40 collaborateurs en 2022, portant ses effectifs à 120 personnes. De son côté, la production est installée dans ses propres locaux de Montpellier inaugurés en 2018, sur une superficie de 1 400 m2. Suffisante en l’état pour alimenter ce premier cycle commercial, elle montera en puissance à l’avenir. "Le bassin montpelliérain dispose des ressources idéales pour ancrer une production de ce niveau. Un groupe mondial comme Zimmer le prouve en produisant entre 400 et 500 robots par an, et c’est un modèle que nous allons suivre", conclut Bertin Nahum.

Bertin Nahum a fondé Quantum Surgical en 2017 à Montpellier.
Bertin Nahum a fondé Quantum Surgical en 2017 à Montpellier. — Photo : Sophie et Olivier Demols

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail