Pyrénées-Orientales

Cosmétique

Phytotagante investit pour optimiser sa production d'extraits végétaux

Par Anthony Rey, le 16 avril 2021

L’entreprise catalane Phytotagante, qui produit des extraits de plantes, investit plus de 3 millions d’euros pour bâtir une nouvelle usine et moderniser son parc machines. Elle relance aussi une activité connexe, Olfabio, qui aura sa propre unité de fabrication.

L’une des machines fabriquées sur mesure pour Phytotagante, et utilisées pour l’extraction de plantes aromatiques.
L’une des machines fabriquées sur mesure pour Phytotagante, et utilisées pour l’extraction de plantes aromatiques. — Photo : Phytotagante

Basé à Toulouges (Pyrénées-Orientales) près de Perpignan, le producteur d’extraits végétaux Phytotagante (15 salariés, CA 2020 : 10 M€) lance le chantier d’une nouvelle usine de 2 000 m2, située dans la même commune et livrable au printemps 2022. L’entreprise, qui disposait des mêmes locaux de 1 200 m2 depuis une vingtaine d’années, arrivait à saturation dans sa configuration actuelle.

Un process de production modernisé

La nouvelle usine, qui bénéficiera de plus de 3 millions d’investissements, permettra à Phytotagante de traiter de 30 % à 50 % de produits en plus. L’entreprise source des extraits végétaux tirés d’espèces endémiques dans plusieurs pays (France, Espagne, Maroc, Tunisie, Turquie, Madagascar, Inde, Brésil), qu’elle transforme en produits à façon (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, etc.) pour ses clients dans la parfumerie, la cosmétique naturelle et l’aromathérapie. "Nous avons développé une gamme de 30 produits usuels, mais nous proposons aussi aux industriels des produits à plus forte valeur ajoutée. L’une de nos spécialités, par exemple, est d’éliminer les molécules allergènes de ces extraits végétaux", décrit Jamal Chahboun, président de Phytotagante.

Cet effort financier se double d’un programme d’achats de nouvelles machines d’extraction et de distillation de plantes aromatiques, à hauteur d’1 million d’euros. L’installation de ces équipements a déjà commencé, car ils nécessitent plusieurs mois de préparation : Phytotagante utilise des machines fabriquées sur mesure, qu’elle adapte et calibre sur des critères propres à sa production. "La nouvelle usine sera très opérationnelle, sur tous les pôles R & D, extraction, production et export. Nous voulions notamment moderniser et rationaliser la fabrication, avec de nouvelles lignes de production plus industrielles et plus optimisées. Le bâtiment répondra aussi aux normes réglementaires sur les produits inflammables, alors que nous devions mettre nos installations à niveau au fur et à mesure par le passé", poursuit Jamal Chahboun.

Olfabio accélère son développement

Par ailleurs, Jamal Chahboun a démarré, en 2018, une activité connexe à Phytotagante, baptisée Olfabio et logée dans la même holding. L’entrepreneur profite de ces évolutions pour accélérer la production de cette branche. Il investit 500 000 euros dans la construction d’une unité de fabrication dédiée, et 300 000 euros dans l’achat de machines. Le futur site, d’une surface de 1 000 m2, sera aménagé dans une zone du Capcir restant à préciser, en vue d’une livraison fixée à 2023. "Alors que Phytotagante se fournit dans le monde entier, Olfabio s’intéressera uniquement aux productions des Pyrénées-Orientales. Il y a encore des besoins à adresser, y compris à l’export, pour des produits régionaux", assure Jamal Chahboun.

Olfabio produira et commercialisera sa propre gamme d’extraits végétaux, mais elle pourra être amenée à sous-traiter pour Phytotagante. Cette dernière, au vu des développements en cours, prévoit de réaliser un chiffre d’affaires en hausse de 5 à 10 % cette année, et a programmé de 3 à 5 recrutements en 2022.

L’une des machines fabriquées sur mesure pour Phytotagante, et utilisées pour l’extraction de plantes aromatiques.
L’une des machines fabriquées sur mesure pour Phytotagante, et utilisées pour l’extraction de plantes aromatiques. — Photo : Phytotagante

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail