Montpellier

Formation

Matchers vise une communauté de 2 000 experts formateurs

Par Anthony Rey, le 25 avril 2022

Spécialiste de la formation sur-mesure, le montpelliérain Matchers gère une plateforme fonctionnant avec 500 experts, dont elle va élargir le périmètre. La start-up prévoit de tripler de taille cette année en surfant sur l’engouement pour la formation en distanciel.

Jean-Marie Dupré a cofondé Matchers avec Stéphane Silvi et Guillaume Leyronnas en 2019.
Jean-Marie Dupré a cofondé Matchers avec Stéphane Silvi et Guillaume Leyronnas en 2019. — Photo : Matchers

Dans la jungle ultra-concurrentielle du conseil en formation, la start-up montpelliéraine Matchers (8 salariés, CA 2021 : 200 000 €) joue la carte du savoir-faire pour se distinguer : aux entreprises ayant besoin d’un accompagnement pour se renforcer, elle propose une plateforme de mise en relation avec des cadres salariés et des chefs d’entreprise, déjà en poste, qui dégagent d’une à deux heures par semaine pour les conseiller dans leur projet de développement. "Nous industrialisons de la formation sur-mesure. Nous trouvons un ou plusieurs experts pour aider les entreprises à développer un projet dans le numérique – marketing, e-commerce ou communication digitale – ou dans les fonctions support. C’est une formation pratique et séquencée, alors que l’offre traditionnelle en formation fonctionne avec des contenus standardisés par blocs d’une demi-journée", analyse Jean-Marie Dupré, cofondateur de Matchers.

Une communauté grandissante

Matchers insiste sur un point : ses formateurs sont des experts avant d’être des formateurs. "Nous partons toujours du besoin de l’entreprise cliente. Nos experts assurent une formation opérationnelle basée sur le cas d’usage au cœur du projet de développement", assure Jean-Marie Dupré. De leur côté, les équipes de Matchers gèrent l’accompagnement administratif et surtout financier du projet : la start-up trouve à l’entreprise cliente un financement en se faisant directement payer par les organismes financiers agréés.

Depuis sa création en 2019, Matchers a constitué une communauté de 500 experts, qu’elle prévoit de porter à 2 000 professionnels dans les 2 ans. "Par comparaison, un organisme formateur classique emploie de 15 à 25 personnes", commente Jean-Marie Dupré, qui rajoute : "Nous les intégrons soit par recommandation d’autres experts, soit en les sourçant sur les réseaux sociaux professionnels sur la base de leur expérience ou de leur poste actuel".

Une levée de fonds en préparation

Avec un taux de satisfaction de 99 %, Matchers a atteint le seuil des 100 clients en janvier dernier. Les profils des clients se répartissent entre PME, start-up et commerces d’1 à 50 salariés. La start-up prévoit de tripler son chiffre d’affaires en 2022, avec un prévisionnel de près de 700 000 euros, et table sur une levée de fonds en fin d’année pour accélérer sa croissance. "Plus que la croissance du chiffre d’affaires, nous misons sur la fidélisation de notre base clients. Une entreprise consomme de la formation tous les ans, et l’enjeu pour nous est de pouvoir l’accompagner sur ces plans de formation successifs", indique Jean-Marie Dupré.

Matchers surfe sur une conjoncture doublement favorable. D’un côté, elle profite de l’appel d’air créé par la crise sanitaire en faveur de la formation à distance. D’autre part, le type de formation qu’elle assure offre une solution aux entreprises souffrant de la pénurie de main-d’œuvre : à défaut de trouver de nouveaux talents en externe, elle dispose d’un outil pour faire monter en compétences ses propres salariés. À ce jour, Matchers reçoit le plus de demandes dans le commerce, "où les entreprises, faute de trouver des gens qualifiés, font souvent évoluer des salariés dans des postes administratifs ou de gestion vers des fonctions de plus en plus commerciales", témoigne Jean-Marie Dupré.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition