Ariège

Industrie

Les Forges de Niaux investissent 13 millions d'euros dans une usine 4.0

Par Marina Angel, le 04 novembre 2020

À l’étude depuis plusieurs années, le déménagement des Forges de Niaux se précise. Le coup d’envoi du chantier de la nouvelle usine à Pamiers (Ariège) est prévu pour janvier 2021, pour une mise en production en toute fin d’année. Un investissement global de 13 millions d'euros pour une nouvelle usine 4.0.

Les disques agricoles fabriqués dans le site ariégeois des Forges de Niaux sont vendus à 90% à l’international.
Les disques agricoles fabriqués dans le site ariégeois des Forges de Niaux sont vendus à 90% à l’international. — Photo : Les Forges de Niaux

Leader européen sur le marché des disques agricoles, les Forges de Niaux (117 salariés, 20 M€ de chiffre d’affaires en 2019, dont 90 % réalisés à l’international) devraient bientôt quitter leur site historique de Niaux, dans la vallée du Vicdessos, pour se réinstaller à une quarantaine de kilomètres de là, toujours en Ariège, dans une toute nouvelle usine prévue à Pamiers.

Trop à l’étroit dans des locaux d’un autre âge, coincée entre la route et le ruisseau de Vicdessos, l’entreprise avait annoncé dès 2012 son intention de quitter ce secteur trop enclavé de la Haute-Ariège. Après avoir envisagé dans un premier temps de s’installer à Tarascon-sur-Ariège, elle a finalement retenu fin 2017 un terrain de 3 hectares à Pamiers, sur la zone industrielle de Gabriélat, pour se rapprocher des grands axes de communication et de télécommunications. « Toutes les autorisations administratives sont maintenant acquises et nous allons pouvoir donner le coup d’envoi au chantier en janvier 2021 », précise Laurent Pineda, PDG des Forges de Niaux.

Une usine automatisée

Le projet porte sur la construction d’un ensemble immobilier de 8 500 m², dont 7 500 m² dédiés à la production et à la logistique et 1 000 m² pour les bureaux et locaux sociaux. L’investissement global est évalué à 13 millions d’euros, dont 5,5 M€ pour le volet immobilier et 7,5 M€ pour les process industriels. « Nous avons l’ambition de nous doter d’une usine très automatisée, qui affichera tous les critères du 4.0 et nous permettra d’accompagner la croissance de nos marchés avec des gains capacitaires de l’ordre de 35 % », souligne le chef d’entreprise.

Si la production a été impactée au début du printemps 2020 par la mise en place des mesures sanitaires liées à la pandémie du Covid-19, l’entreprise se félicite néanmoins d’une belle visibilité pour son carnet de commandes. « Nos ventes en Europe continuent à progresser et nous gagnons régulièrement des parts de marché sur l’Amérique du Nord », détaille Laurent Pineda. Après un recul de 10 % sur l’exercice clôt au 31 juin 2020, la société table sur 21 M€ de chiffre d’affaires pour l’exercice en cours.

Mise en production fin 2021

À Pamiers, l’intégration des premiers équipements industriels interviendra dès le mois de juillet 2021, pour une mise en production progressive de l’usine à partir de la fin de l’année 2021. Sans attendre cette relocalisation, l’entreprise vient de réceptionner à Niaux une nouvelle ligne de production, pour 1 M€, pour lui permettre de tester en amont de toutes nouvelles technologies.

Les disques agricoles fabriqués dans le site ariégeois des Forges de Niaux sont vendus à 90% à l’international.
Les disques agricoles fabriqués dans le site ariégeois des Forges de Niaux sont vendus à 90% à l’international. — Photo : Les Forges de Niaux

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail