Montpellier

Numérique

L’éditeur Rakuten DX (ex-Aquafadas) évolue face au boom des applications numériques

Par Anthony Rey, le 26 novembre 2020

L’éditeur montpelliérain de logiciels pour l’édition numérique Rakuten Aquafadas change de nom. Tout en devenant Rakuten DX, il fait évoluer son offre autour de nouveaux services créatifs, en se positionnant comme fournisseur global de solutions.

Un utilisateur d'application sur mobile
Rakuten DX est un des leaders mondiaux dans la création d’applications pour smartphones, tablettes et ordinateurs. — Photo : Rakuten DX

Bien connue de l’écosystème numérique montpelliérain, la marque Aquafadas disparaît. L’entreprise (75 salariés, CA 2020 : 10 M€), éditrice de logiciels pour la création de solutions mobiles et l’enrichissement de contenus, a été fondée en 2006, avant d’être reprise par le groupe canadien Kobo en 2012, lui-même racheté par le japonais Rakuten en 2015. Le 25 novembre, l’entreprise Rakuten Aquafadas a annoncé qu’elle devenait Rakuten DX, et profitait de ce changement pour infléchir sa stratégie.

Maintenir le client au centre du processus

Autour de son métier historique d’éditeur, Rakuten DX lance une nouvelle gamme de services créatifs proposés en amont et en aval de la vente de ses solutions. Trois offres sont proposées : un service prêt à l’emploi afin d’aider une entreprise dans sa transformation numérique (Digital Booster), une méthode de conception créative permettant à l’entreprise d’enrichir ses contenus à tous les stades de gestation de l’application (Creative Thinking) et une démarche de « co-innovation » avec Rakuten DX, mettant l’entreprise en relation avec les différentes entités innovantes du groupe japonais (comme le Rakuten Institute of Technology dédié à l’intelligence artificielle et basé à Paris, le BlockChain Lab basé en Irlande, etc.). « Nous passons du stade d’entreprise vendant une technologie à celui d’entreprise fournissant un panel de services à haute valeur ajoutée autour de cette technologie. Le fil rouge de cette offre est de maintenir le client au centre du processus de transformation digitale, en le mettant en capacité d’enrichir au maximum ses contenus, d’optimiser son application comme il l’entend », précise Jean-Baptiste Lapeyre, porte-parole de Rakuten DX.

De grands comptes à son actif

Pour justifier cette évolution, Rakuten DX cite une étude IDC publiée en 2019, selon laquelle 500 millions de nouvelles applications seront créées dans le monde d’ici 2023. L’entreprise montpelliéraine a déjà commencé à adresser ce marché en forte croissance avec sa nouvelle offre. Parmi les grands comptes récemment signés figurent la société d’investissement Kosmos, propriétaire des droits de la Coupe Davis de tennis (création d’une application pour la finale du tournoi), ou encore le groupe de médias ViacomCBS (conception d’une bibliothèque de livres électroniques pour enfants).

Un utilisateur d'application sur mobile
Rakuten DX est un des leaders mondiaux dans la création d’applications pour smartphones, tablettes et ordinateurs. — Photo : Rakuten DX

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail