Énergie

Le spécialiste du bioGNV Seven Occitanie étend son modèle en France

Par Anthony Rey, le 11 mai 2021

Après avoir bouclé un plan de financement de 30 millions d’euros en 2020, le montpelliérain Seven Occitanie accélère le déploiement de son réseau de stations de bioGNV dans la région. Il duplique également son modèle dans les régions Sud, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France, prélude à sa croissance nationale.

L'entreprise montpelliéraine Seven Occitanie
a ouvert une station de bioGNV à Villeneuvois (Lot-et-Garonne), en octobre 2020.
L'entreprise montpelliéraine Seven Occitanie a ouvert une station de bioGNV à Villeneuvois (Lot-et-Garonne), en octobre 2020. — Photo : Seven Occitanie

Créée en 2017 à Montpellier, l'entreprise Seven Occitanie (20 salariés) déploie un réseau de stations alimentées en Bio Gaz Naturel Véhicules (BioGNV), pour lequel elle avait programmé un plan de financement initial de 30 millions d’euros. Un plan qui a abouti, en mai 2020, à l’entrée du fonds français Meridiam à son capital, à hauteur de 4,5 millions d’euros.

La mise en route technologique du réseau

Cette signature a permis d'obtenir également une subvention de 4,5 millions d’euros fin 2018 au titre de l’appel à projets européen "Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe - Transports", et qui restait conditionnée à l’arrivée d’investisseurs privés. Par effet levier, elle a aussi permis de convaincre trois banques (Banque Populaire du Sud, Caisse d’Épargne et Arkéa) afin de compléter ce plan à hauteur des 30 millions d’euros projetés initialement. Après une année 2020 affectée par la crise sanitaire du Covid, Seven Occitanie mobilise ces fonds pour relancer, en 2021, le développement de son réseau.

Jusqu’ici, la PME avait d’abord construit des stations de BioGNV privatives, comme celle de l’Agglo de Béziers Méditerranée qui gère 1 500 bus, ou des stations provisoires, à Saint-Aunès (Hérault), Pézenas (Hérault) et Nice (Alpes-Maritimes), pour tester ses solutions technologiques. Elle avait aussi commencé à construire ses cinq premières stations en Occitanie, avant de trouver un partenaire technique en Italie qui va lui permettre d’accélérer son déploiement.

La feuille de route 2021 prévoit de construire cinq stations de plus en Occitanie, et une dizaine d’autres au cours du premier semestre 2022. "L’arrivée du fonds Meridiam a été un accélérateur à plus d’un titre. En tant que fonds d’investissement de long terme, il nous conforte dans notre positionnement et notre développement d’acteur du bioGNV en circuit court. En tant qu’investisseur habitué à accompagner des projets industriels, il peut aussi appuyer notre savoir-faire technologique", commente Jean-Michel Richeton, président de Seven Occitanie.

L’extension du modèle hors d’Occitanie

Par ailleurs, l’entreprise actionne également l’essaimage de son modèle à d’autres régions. Une augmentation de capital a permis de créer trois filiales qu’elle détient en régions Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France. L’objectif est que chacune d’elles, à terme, développe un réseau de vingt stations bioGNV, en trouvant des financements complémentaires auprès des sociétés d’investissement locales.

Une station est déjà opérationnelle en Nouvelle-Aquitaine, de même qu’en Sud Paca, tandis que plusieurs projets sont au stade avancé dans les Hauts-de-France. À plus longue échéance, un déploiement national est évoqué par Jean-Michel Richeton.

Chacune de ces structures duplique le modèle collaboratif de Seven Occitanie, qui mobilise des industriels comme GRDF, des PME partenaires, mais aussi des collectivités locales. "Les Zones à faibles émissions (périmètre défini sur un territoire dans lequel la circulation des véhicules les plus polluants est limitée ou interdite, NDLR) se développent fortement dans les métropoles aujourd’hui, ce qui accentue les besoins en termes de transition énergétique, et donc de véhicules roulant au bioGNV", conclut Jean-Michel Richeton.

L'entreprise montpelliéraine Seven Occitanie
a ouvert une station de bioGNV à Villeneuvois (Lot-et-Garonne), en octobre 2020.
L'entreprise montpelliéraine Seven Occitanie a ouvert une station de bioGNV à Villeneuvois (Lot-et-Garonne), en octobre 2020. — Photo : Seven Occitanie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail