Tarn

Énergie

Le producteur d'électricité photovoltaïque Amarenco lève 150 millions d'euros

Par Paul Falzon, le 10 novembre 2020

Six mois après une première levée de 15 millions d'euros, le groupe Amarenco, né dans le Tarn, réalise une augmentation de capital de 150 millions d'euros. Un apport de cash qui doit financer la construction de nouvelles capacités et la croissance externe.

Le groupe Amarenco revendique la construction de 2000 infrastructures de production d'électricité solaire, que ce soit par des centrales au sol, des installations sur toiture, des ombrières de parking ou des serres photovoltaïques.
Le groupe Amarenco revendique la construction de 2000 infrastructures de production d'électricité solaire, que ce soit par des centrales au sol, des installations sur toiture, des ombrières de parking ou des serres photovoltaïques. — Photo : ©Amarenco

Le producteur indépendant d’électricité Amarenco (145 salariés dont 121 en France, CA 2019 : 40 M€) vient de réaliser une augmentation de capital de 150 millions d’euros auprès de deux investisseurs : Tikehau Capital, via son fonds dédié à la transition écologique, et Idia Capital Investissement, qui avait participé à une première levée de 15 millions d’euros en avril 2020. Les quatre cofondateurs d’Amarenco figurent aussi parmi les souscripteurs, ce qui permet de préserver l’indépendance d’un groupe dont le siège social est en Irlande mais la base opérationnelle à Lagrave, dans le Tarn.

Croissance externe

ll y a six mois, le PDG d’Amarenco France, Olivier Carré, annonçait au Journal des Entreprises l’objectif d’une levée de 150 millions d’euros ainsi répartis : 50 millions d’euros de fonds propres supplémentaires pour lancer de nouvelles opérations (à hauteur de 20 %, le reste étant supporté par la dette) et une ligne de financement de 100 millions d’euros pour la croissance externe. Le groupe confirme aujourd’hui ces deux axes de développement. L’augmentation de capital offre à Amarenco une capacité d’investissement totale de 3 milliards d’euros, destinée à financer son développement en Europe, en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient. Le groupe prévoit plus de 1 gigawatt de projets en construction en 2021 avec la concrétisation de plusieurs projets majeurs à Oman et de nouvelles acquisitions dans la péninsule ibérique et en Asie-Pacifique.

Quadrupler le portefeuille en trois ans

D’ici 2023, l’objectif du groupe est d’avoir mis en construction ou en exploitation 3 gigawatts, soit quatre fois plus que son portefeuille actuel (700 mégawatts). Amarenco a accéléré son développement ces dernières années avec la création ou l’acquisition de centres opérationnels à travers le monde : Portugal, Autriche, Thaïlande, Vietnam, Oman, Singapour, Taiwan et Japon. En France, sa croissance a été portée ces derniers mois par une politique d’acquisition ou de participation dans des sociétés déjà établies sur le marché, comme le drômois Synergetik en septembre, Green City Energy en juin, ou Créole Energie Solaire en février.

Le groupe Amarenco revendique la construction de 2000 infrastructures de production d'électricité solaire, que ce soit par des centrales au sol, des installations sur toiture, des ombrières de parking ou des serres photovoltaïques.
Le groupe Amarenco revendique la construction de 2000 infrastructures de production d'électricité solaire, que ce soit par des centrales au sol, des installations sur toiture, des ombrières de parking ou des serres photovoltaïques. — Photo : ©Amarenco

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail