Toulouse

Agriculture

Le pôle territorial Edenn réveille l'agriculture urbaine 

Par Philippe Kallenbrunn, le 10 janvier 2022

Implanté dans les quartiers nord de Toulouse, Edenn, pôle territorial de coopération économique (PTCE) a remporté l'appel à projets “PTCE émergents” récompensé fin 2021 par le secrétariat d'État chargé de l'économie sociale, solidaire et responsable. Il déploie désormais son énergie en faveur d’une alimentation saine et durable au profit d’une population défavorisée.

Les carrés maraîchers d’Edenn permettent à une cinquantaine de familles des quartiers nord de Toulouse de bénéficier d’une alimentation saine et durable.
Les carrés maraîchers d’Edenn permettent à une cinquantaine de familles des quartiers nord de Toulouse de bénéficier d’une alimentation saine et durable. — Photo : DR

Situé au 216 route de Launaguet, dans des anciens ateliers techniques de Toulouse Métropole au nord de l’agglomération, le pôle territorial de coopération économique (PTCE) Edenn (espace de démonstration et d’expérimentation à la nature urbaine) figure parmi les 15 lauréats de l’appel à projet “PTCE émergents” récompensés en fin d’année dernière par le secrétariat d’État chargé de l’économie sociale, solidaire et responsable. Il bénéficie à ce titre d’un financement de l’État à hauteur de 100 000 euros sur deux ans. Les PTCE sont des outils créés par la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire. Ces structures s'associent avec les collectivités territoriales, à des entreprises, des centres de recherche, des établissements d'enseignement supérieur, des organismes de formation pour mettre en œuvre une stratégie commune et continue de mutualisation, de coopération ou de partenariat, au service de projets innovants et porteurs d'un développement local durable. Edenn, lui, promeut une alimentation saine et durable issue de l’agriculture urbaine dans le quartier prioritaire nord de Toulouse. Il regroupe un collectif d’une dizaine de structures issues principalement de l’ESS, en partenariat avec Toulouse Métropole et la SA des Chalets, bailleur social. Sur ce site peu commun, on trouve des bâtiments et des espaces de production agricole : bureaux et salles de réunion partagées, hangars de stockage des aliments et des matériels agricoles mutualisés, serre destinée à la production de plants, carrés maraîchers, plateforme de compostage…

Partenariat avec le MIN de Toulouse

“Nous sommes à mi-chemin entre l’Amap et le jardin partagé, explique Jean-Baptiste Ortega, membre de l’association Synethic et coordinateur du projet. Nous voulons rendre accessible aux habitants du quartier des produits plus sains et durables et les aider à changer leurs habitudes de consommation.” Une cinquantaine de familles ont ainsi désormais accès à une alimentation de meilleure qualité. Le terrain agricole qui s’étire le long de la rocade toulousaine est aménagé en carrés maraîchers, conçus par le bureau d’études en agriculture urbaine Terreauciel et réalisés par l’entreprise La Milpa. Edenn fonctionne en "circuit ultra court local". Il produit par exemple son propre compost grâce aux épluchures de légumes de 500 familles toulousaines que récoltent à vélo les membres de l’association Récup’Occitanie. Le PTCE vient aussi de nouer un partenariat avec le marché d’intérêt national (MIN) de Toulouse et le groupement des épiceries sociales et solidaires de Midi-Pyrénées (Gesmip) afin de développer une véritable “fabrique nourricière et solidaire du nord toulousain”, révèle son coordinateur. À quelques encablures de là, l’Agriparc des Berges de l’Hers, futur prolongement d’Edenn, se dessine. Il croisera un espace public, des espaces de production agricole et 45 logements maraîchers à prix modérés. Le bailleur social des Chalets espère obtenir un permis de construire cette année pour une livraison dans deux ans, précise Bénédicte Raynaud, responsable développement du GIE Garonne Développement, dont la SA des Chalets est membre. “C’est pour nous un projet phare”, dit-elle.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition