Toulouse

Restauration

Le groupe Newrest structure son organisation commerciale

Par Philippe Kallenbrunn, le 14 janvier 2022

Afin de consolider sa dynamique commerciale de l’année passée et d’assurer un développement cohérent sur ses quatre métiers, le groupe de restauration Newrest ajuste l’organisation de sa direction commerciale, fraîchement confiée à Benoît Vignon.

Benoît Vignon a été nommé vice-président chargé des ventes du groupe Newrest au début de l’année 2022.
Benoît Vignon a été nommé vice-président chargé des ventes du groupe Newrest au début de l’année 2022. — Photo : Frédéric Maligne

Le groupe toulousain Newrest (28 890 collaborateurs, CA 2021 : 862 M€), spécialiste de la restauration hors foyer qui œuvre dans 56 pays, a décidé de réorganiser sa direction commerciale en ce début d’année. Diplômé de Neoma (promo 06), présent dans l’entreprise depuis dix ans et membre du Comex, Benoît Vignon devient vice-président chargé des ventes du groupe. Il coordonnera les équipes commerciales métiers du siège et s’appuiera sur un back-office composé de compétences juridiques et financières. "L’idée est d’unifier les différents services commerciaux de l’entreprise, explique-t-il. Des similitudes et des synergies importantes existent entre nos quatre métiers (catering aérien, restauration ferroviaire, restauration concédée et restauration sur les bases de vie comme les mines en Nouvelle-Calédonie, à Madagascar, en Bolivie ou les plateformes de forage) : l’expertise culinaire ainsi que le besoin de nos clients d’accéder à des solutions digitales et de développer des concepts marketing pour satisfaire leurs passagers ou leurs convives".

Paiements digitaux

Le parcours de Benoît Vignon chez Newrest lui a permis de découvrir tous les métiers du groupe et d’être au contact de clients stratégiques comme la SNCF, Vueling ou Easyjet. "Chacun de nos métiers peut s’inspirer l’un de l’autre, précise-t-il. Les compagnies low cost peuvent par exemple reprendre des innovations déployées dans le catering ferroviaire. Mais le catering ferroviaire peut aussi s’inspirer du buy on board aérien et de toute la technologie développée pour encaisser un maximum de moyens de paiement digitaux alors qu’on ne capte aucun signal 4G."

En 2021, le groupe s’est illustré par son dynamisme commercial, après être parvenu à gagner de nombreux clients et à renouveler des contrats majeurs qui assurent à l’entreprise 3,3 milliards d’euros de revenus supplémentaires sur les 7 prochaines années. Notamment le renouvellement du contrat majeur avec la SNCF, ceux conclus avec United Airlines à Houston, avec Scandinavian Airlines, ou encore avec la compagnie ferroviaire autrichienne ÖBB.

L’Allemagne et les trains de nuit

Il n’en retient pas moins les enseignements de la crise du Covid. "Nous sommes nés plutôt en B to B mais nous allons aujourd’hui de plus en plus vers du B to B to C", témoigne Benoît Vignon, pour illustrer le besoin de mieux répondre aux aspirations des passagers et convives des clients de Newrest. Malgré un chiffre d’affaires en contraction de 41,3 % par rapport à 2019, le groupe a réussi à sortir de la crise sans dette. "Nous avons toutes les capacités pour rebondir", estime Benoît Vignon.

L’objectif de réaliser plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2023 est néanmoins différé de deux années. "Nous voulons d’abord revenir en fin d’année à notre niveau de 2019, détaille-t-il. Si nous avons un objectif de rétention de 98 % de nos contrats historiques, nous travaillons aussi à de nouveaux développements." Newrest nourrit en particulier de grandes ambitions en Allemagne, où elle a ouvert son premier vol le mois dernier. Le groupe mise aussi sur le ferroviaire longue distance et les trains de nuit transeuropéens, comme le Paris-Vienne, relancé le 12 décembre par le fruit d’une coopération entre ÖBB et la SNCF, et à bord duquel Newrest réalise l’intégralité des services. Un contrat avec une compagnie low cost européenne de premier plan est également dans les tuyaux.

Benoît Vignon a été nommé vice-président chargé des ventes du groupe Newrest au début de l’année 2022.
Benoît Vignon a été nommé vice-président chargé des ventes du groupe Newrest au début de l’année 2022. — Photo : Frédéric Maligne

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail