Tarn

Hôtellerie

Le groupe HIS investit 15 millions d’euros dans deux nouveaux hôtels

Par Philippe Kallenbrunn, le 03 octobre 2022

Le groupe familial hôtelier HIS, créé en 2008 par Jean-Louis Zevaco, un ancien haut dirigeant du groupe Accor, s’apprête à ouvrir son 20e établissement à Montauban et lance la construction de son 21e hôtel à Labège, qui sera livré fin 2023.

Jean-Louis Zevaco a créé le groupe HIS en 2008, en commençant par racheter à Accor l’hôtel Ibis de Montauban.
Jean-Louis Zevaco a créé le groupe HIS en 2008, en commençant par racheter à Accor l’hôtel Ibis de Montauban. — Photo : DR

Le groupe familial Hôtels Invest Sport (HIS) (400 collaborateurs, CA 2022 : 32 M€), basé à Villeneuve-lès-Lavaur (Tarn), ouvrira le 21 octobre son 20e hôtel à Montauban (Tarn-et-Garonne), un Ibis Styles de 56 chambres, doté d’une salle de réunion de 200 m2 pouvant accueillir 180 personnes, sur le foncier qu’elle possède et où se trouvent déjà un Ibis “rouge” et un Ibis Budget. L’ensemble représentera 160 chambres et les clients des trois établissements se croiseront sur un parvis conçu dans l’esprit d’une place de village et à la trattoria fraîchement rénovée. Pour cette opération, le groupe HIS a mobilisé un investissement global de 8,5 millions d’euros. “C’est ici que l’aventure a commencé puisque j’ai racheté l’Ibis Montauban au groupe Accor en 2008, alors que je venais de prendre ma retraite”, situe Jean-Louis Zevaco, ancien dirigeant d’Accor où il a œuvré pendant 37 ans, et désormais président de HIS, qui rappelle avoir passé son adolescence dans ce même quartier, les Chaumes.

Dans les 10 plus gros franchisés Accor

“Au début, je n’avais pas une stratégie de développement bien établie, le groupe s’est construit au fil du temps et des opportunités”, raconte-t-il. Rejoint par ses filles Magali et Émilie Zevaco, co-directrices générales, et par Loïc Borie, directeur de l’exploitation et homme de confiance, Jean-Louis Zevaco a progressivement structuré son affaire. Ses hôtels sont implantés dans le Sud-Ouest, de Narbonne à Bayonne. “On nous présente des projets à Bordeaux, à Lyon, à Marseille et à Paris mais notre choix est délibéré, assure le dirigeant. Nous tenons à cette proximité avec les opérations, en nous trouvant à moins de 2 h 30 de nos différents établissements pour pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin.” De l’aveu de son fondateur, le groupe HIS a traversé la période Covid “pas si mal”, puisqu’il a désormais dépassé son niveau d’activité de 2019, sa période de référence, et même si la pandémie a différé à 2021 l’ouverture de son hôtel Mercure à Loudenvielle (Hautes-Pyrénées). “Nous faisons partie des 10 plus gros franchisés Accor, poursuit-il, mais notre business model est rare puisque nous sommes totalement indépendants. Les banques nous font confiance, nous ne faisons pas appel à des fonds d’investissement.” Le groupe HIS a aussi obtenu une délégation de service public pour gérer les Thermes de Saint-Lary.

Une tour de 7 étages

Et le voilà qui se projette déjà dans la construction de son 21e hôtel, un Ibis Budget à Labège (Haute-Garonne), sur le terrain où il possède un Ibis Styles. Ce nouvel établissement, qui devrait être livré à la fin de l’année 2023, comportera 68 chambres, réparties dans un bâtiment -une tour- de 7 étages. À l’image du projet montalbanais, cette construction s’accompagnera d’un toilettage de l’Ibis Styles, d’une rénovation du restaurant et de l’aménagement d’un patio, moyennant un investissement de 6,5 à 7 millions d’euros. “Nous ne nous occupons pas que du neuf, insiste Jean-Louis Zevaco, nous voulons que nos produits anciens soient au même niveau. Cet Ibis Budget sera complémentaire à l’Ibis Styles. Nous serons la seule marque d’hôtellerie économique dans la zone. Je pense que nous démarrerons très fort.”

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition