Gard

Technologies

Le fabricant de capteurs Fogale Sensors quitte Fogale Nanotech pour mieux s’exporter

Par Anthony Rey, le 21 septembre 2022

Née au sein du groupe Fogale Nanotech, l’entreprise nîmoise Fogale Sensors prend son autonomie. Soutenu par un nouvel actionnaire, le fabricant de systèmes de détection cherche de nouveaux débouchés dans la robotique et l’industrie de pointe à l'international.

Fogale Sensors développe des capteurs pour plusieurs filières industrielles, notamment les fabricants de turbomachines.
Fogale Sensors développe des capteurs pour plusieurs filières industrielles, notamment les fabricants de turbomachines. — Photo : DR

Fogale Sensors tourne une page importante de son histoire. Fabricant de systèmes de détection, l’entreprise gardoise (17 salariés, CA 2021 : 6 M€) voit son management prendre les commandes et opérer son détachement du groupe spécialisé dans la métrologie Fogale Nanotech, créé en 1983 en région parisienne et basé à Nîmes depuis trente ans. L’opération est soutenue sur le plan financier par le fonds d’investissement Capital Export, qui prend une participation majoritaire dans Fogale Sensors.

"Notre volonté était d’assurer l’arrivée d’une nouvelle génération de dirigeants. Chez Fogale Nanotech, certaines activités étaient assez matures et ont été rassemblées au sein de Fogale Sensors dès 2021. Il s’agit de nouvelles technologies que nous devons développer sur de nouveaux marchés", résume Jérôme Porque, PDG de Fogale Sensors.

Une technologie de pointe anticollision

Parmi sa gamme de systèmes de détection, Fogale Sensors conçoit et développe des capteurs dits "capacitifs" : ces dispositifs de pointe émettent un champ électrique dont la distorsion permet de détecter une possible collision. Ces technologies sont utilisées notamment dans les turbomachines (les machines fonctionnant par mouvement rotatif continu, comme les turbines ou les moteurs d’avion). "Dans la métrologie, nous équipons déjà tous les plus grands cyclotrons du monde", souligne Jérôme Porque.

L’entreprise compte plus de 100 clients à ce jour, parmi lesquels de grands comptes industriels comme l’américain General Electric ou le français Safran. Toutefois, dans le cadre de sa nouvelle stratégie, Fogale Sensors entend déployer ses capteurs vers les secteurs où elle est encore absente, comme la robotique.

Une nouvelle empreinte internationale

La PME nîmoise, malgré sa prise d’autonomie, restera installée dans les locaux de Fogale Nanotech, à quelques aménagements près. Elle conservera aussi le modèle "fabless" adopté jusqu’ici : Fogale Sensors se concentre sur l’innovation, le développement et l’industrialisation de ses produits, et en confie la production à des sous-traitants, "tous installés en région", souligne Jérôme Porque.

La nouvelle feuille de route de Fogale Sensors e verra aussi pousser sa croissance à l’international, où l'entreprise réalise déjà plus de 50 % de son activité. Le soutien apporté par Capital Export sera un accélérateur, car le fonds d’investissement se spécialise dans les entreprises passant à l’échelle internationale. "Le point fort de Capital Export est qu’il dispose d’un réseau de 350 professionnels de l’implantation commerciale, répartis dans le monde. Nous travaillerons avec eux afin de nous renforcer, notamment en Asie et en Amérique du Nord", évalue Jérôme Porque. Les modalités de ce déploiement, qui passera par le renforcement des équipes commerciales ou par une présence locale sur ces marchés cibles, sont encore en cours de discussion.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition