Toulouse

Biens de consommation

Le créateur d'objets déco C2S veut se faire une place dans les magasins de bricolage

Par Paul Falzon, le 13 novembre 2020

Pour maintenir sa croissance, le concepteur et fabricant de luminaires et objets pour la maison C2S diversifie ses canaux de distribution avec une présence renforcée dans les grandes surfaces de bricolage. Un marché dont la PME toulousaine anticipe l'explosion dans les deux à trois ans.

Thierry Charlas, président de la société toulousaine de décoration C2S.
Thierry Charlas, président de la société toulousaine de décoration C2S. — Photo : C2S

Malgré une croissance moyenne de 30 % ces cinq dernières années, la société C2S (50 salariés, CA 2019 : 15 M€) reste largement méconnue sur la scène économique toulousaine. Le grand public a pourtant toutes les chances d’avoir déjà croisé les luminaires et objets de décoration que cette PME, fondée en 1966 dans la Ville rose, conçoit et fabrique pour de multiples réseaux commerciaux : grandes surfaces alimentaires, magasins discount et enseignes spécialisées dans l’équipement de la maison. Le catalogue de sa marque Ostaria compte 2 500 références, renouvelées à 40 % chaque année.

Cap sur les GSB

"Le marché de la décoration s’est beaucoup développé ces dernières années, et le confinement a plutôt accéléré l’appétit des consommateurs pour travailler leur intérieur, constate Thierry Charlas, président de C2S. Malgré la crise, nous devrions finir l’année sur une croissance de 17 à 18 %." Pour poursuivre son développement, la PME mise désormais sur les rayons décoration des grandes surfaces de bricolage (GSB), l’un des canaux de distribution les moins impactés par les restrictions d’ouverture. C2S a créé début 2020 une force commerciale dédiée de 8 personnes, chargée notamment d’accompagner les distributeurs franchisés des grandes enseignes coopératives.

Merchandising

"Les acteurs de la GSB sont en demande de produits et de services qu’ils ne trouvent pas auprès des autres grossistes et fabricants. Nous allons travailler avec les acteurs du bricolage comme avec les autres réseaux, sur un triptyque alliant un positionnement prix adapté, le suivi des tendances et une proposition clé en main sur le merchandising", détaille Thierry Charlas. Côté prix, la PME a fait le choix de se fournir essentiellement en Asie, et dans une moindre mesure en Afrique du Nord et en Europe. La conception des produits est, elle, confiée à un service mutualisé de la holding Cargo, qui a fait l’acquisition de C2S en 2009. Le service merchandising est également internalisé, avec une dizaine d’offres de linéaires ou corners selon les typologies de magasins. La société dispose de deux showrooms de 700 m2 chacun, l’un à Toulouse et l’autre en cours d’extension au Blanc-Mesnil (93), pour présenter ses produits aux acheteurs.

Accompagner le boom du e-commerce

Les projets de croissance en GSB s’accompagnent d’un renforcement sur l’offre de luminaires techniques, LED notamment, qui nécessitent un conseil plus poussé du client. La conquête du marché du bricolage accélère certaines adaptations engagées par C2S sur la logistique, depuis son entrepôt de 11 000 m2 situé à Saint-Jory (31). Les emballages individuels remplacent les colisages groupés et les packagings se font plus résistants, pour répondre au boom du e-commerce. Le fabricant travaille en parallèle à sa proposition de distribution adaptée au web. "Les pratiques des consommateurs évoluent très vite et les GSB sont au cœur de ces transformations : nous anticipons une explosion de ce marché dans les trois ans à venir", explique Thierry Charlas.

Thierry Charlas, président de la société toulousaine de décoration C2S.
Thierry Charlas, président de la société toulousaine de décoration C2S. — Photo : C2S

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail