Toulouse

Industrie

L'allemand Evotec va installer une usine de produits biologiques à Toulouse

Par Anthony Rey, le 20 avril 2021

Le groupe allemand de biotechnologies Evotec annonce la construction d’une usine de bioproduction à Toulouse, livrable en 2023. L’équipement mobilise un investissement global de 150 millions d’euros, dont 50 millions d’aides apportés par l’État, la Région Occitanie et Toulouse Métropole.

La future usine d’Evotec à Toulouse produira des anticorps thérapeutiques.
La future usine d’Evotec à Toulouse produira des anticorps thérapeutiques. — Photo : Evotec

Dans un contexte de crise sanitaire aiguë, le groupe allemand Evotec (3 000 salariés, CA 2019 : 446 M€) va notablement renforcer la capacité de production d’anticorps thérapeutiques en Europe : il annonce, après la création d’un premier site similaire aux États-Unis en 2021, que sa prochaine usine de bioproduction sera positionnée à Toulouse. Baptisée J.POD® 2 EU, elle fabriquera des produits biologiques destinés à combattre les maladies infectieuses comme le Covid-19, parmi d’autres.

La nouvelle usine sera installée sur l’ex-biopark de Sanofi, désormais nommé Campus Curie, dont Evotec a fait l’acquisition en 2020. Le chantier commencera au second semestre 2021, en vue d’une livraison prévue en 2023. Plus de 150 créations d’emplois pourraient en découler.

Un nouveau site hautement technologique

Le site intégrera les technologies développées par la filiale du groupe, Just-Evotec Biologics, qui mettent en œuvre des unités de bioprocédés automatisées, logées dans des salles blanches autonomes. "La disponibilité et l’accessibilité mondiales des biothérapies hautement efficaces sont la mission d’Evotec depuis le début. La pandémie actuelle de coronavirus a souligné la nécessité de disposer de capacités de bioproduction flexibles et proches du terrain", déclare Werner Lanthaler, PDG d’Evotec, dans un communiqué.

Evotec investira globalement 150 millions d’euros dans la construction de cette usine. Le groupe allemand sera aidé à hauteur de 50 millions d’euros par l’État, la Région Occitanie et Toulouse Métropole. Ce soutien s’inscrit dans le cadre du plan national destiné à réindustrialiser la France en matière de santé, en privilégiant les projets de lutte contre la pandémie. Ce plan a déjà permis de financer 19 dossiers, dont 5 en Occitanie.

"La décision prise par Evotec de s’installer en région Occitanie pour la construction de sa nouvelle usine de production européenne vient souligner la richesse locale dans le domaine des biothérapies innovantes", se félicite Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. "Au-delà des créations d’emplois qui accompagnent la création de cette nouvelle usine, Evotec vient renforcer l’ensemble des entreprises présentes sur notre territoire dans le domaine des biomédicaments, domaine à fort enjeu dans la lutte contre la crise sanitaire", ajoute Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de la Métropole.

La future usine d’Evotec à Toulouse produira des anticorps thérapeutiques.
La future usine d’Evotec à Toulouse produira des anticorps thérapeutiques. — Photo : Evotec

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail