Occitanie

Agroalimentaire

La Confiserie du Tech affiche de nouvelles ambitions dans le bio

Par Anthony Rey, le 08 mars 2021

En trois générations, la Confiserie du Tech s’est imposée comme une entreprise patrimoniale des Pyrénées-Orientales. Plus en phase que jamais avec son époque, elle monte en puissance dans la fabrication de ses produits à forte identité catalane.

Le président de la Confiserie du Tech
Xavier Danjou incarne la troisième génération à la tête de la PME catalane. — Photo : Confiserie du Tech

C’est l’histoire d’une PME familiale fondée en 1964, qui voit aujourd’hui la mode rattraper les valeurs qu’elle a toujours défendues. Basée à Cabestany (Pyrénées-Orientales), la Confiserie du Tech (100 ETP, CA 2020 : 8,2 M€) développe une large gamme sucrée (confiserie, biscuits, chocolats) avec « des produits du terroir, à forte identité, sur la base d’ingrédients français et de recettes saines » : un discours qui colle parfaitement à l’engouement actuel pour le bien manger et les circuits courts. En croissance continue sur ces produits, La Confiserie du Tech vient d’obtenir, au titre du plan France Relance, une subvention de 800 000 euros, sur un budget de 3,3 millions d’euros destiné à accroître ses capacités de production et suivre l’envol de la demande. La production se monte aujourd’hui à 500 tonnes de biscuits, avec une hausse moyenne évaluée à 5 à 10 % de plus chaque année.

Une usine plus moderne et fonctionnelle

L’entreprise catalane disposait jusqu’alors de deux sites séparés, d’une surface respective de 7 200 m2 (production) et 800 m2 (magasin et siège social). « L’éloignement des deux bâtiments se traduisait par des pertes de charge dans la chaîne de production. Avec notre nouvelle usine, nous pourrons travailler en flux continu, de l’approvisionnement jusqu’à la livraison. Nous pourrons aussi y installer plus de machines à forte valeur ajoutée », décrit Xavier Danjou, président de la Confiserie du Tech, incarnant la troisième génération à la tête de l’entreprise. Celle-ci, qui emploie 100 ETP, devrait embaucher dix personnes en 2022, après la mise en route prévue en fin d’année.

Le bio monte en puissance

Tandis que la production de chocolats restera positionnée sur le site actuel, la fabrication de biscuits et de confiserie sera logée dans deux ateliers dédiés au sein de la nouvelle usine. Un troisième atelier sera construit pour amplifier une ligne encore balbutiante chez la Confiserie du Tech : les produits bio (biscuits et chocolats). Lancée en octobre 2020, la fabrication se limite à un jour par semaine, mais montera en puissance dans la nouvelle usine.

Pour s’installer sur ce segment fort prisé lui aussi, l’entreprise a dû rédiger un nouveau cahier des charges répondant aux attentes des réseaux spécialisés. « Nous avons lancé une marque dédiée, utilisant de nouvelles recettes réalisées avec des produits 100 % bio. Nous avons une cinquantaine de fournisseurs, parmi lesquels des producteurs d’amandes, d’abricots, d’œufs et de farine situés dans les Pyrénées-Orientales. La nouvelle gamme nous impose aussi d’utiliser des cartons, packagings et étiquettes recyclables au maximum », souligne Xavier Danjou. La nouvelle marque se nomme « André & Marcelle ». Si d’évidence elle joue sur l’amour du terroir et l’image patrimoniale de la Confiserie du Tech, elle n’en demeure pas moins un réel levier de croissance : l’entreprise en fait son cheval de bataille pour conquérir de nouveaux marchés européens, dont l’Espagne et l’Angleterre. L’objectif est, sous peu, de porter la part de l’export de 5 à 20 % de l’activité.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition