Tarn

Industrie

Freyssinet Aero Equipment s'offre une fonderie titane 4.0

Par Marina Angel, le 22 décembre 2020

Le sous-traitant aéronautique Freyssinet Aero Equipment muscle son outil industriel avec la création d'une fonderie titane sur son site de Couffouleux, dans le Tarn. Une nouvelle étape dans sa stratégie de diversification verticale.

Philippe Parsoire, président de Freyssinet Aero Equipment dans le Tarn
Philippe Parsoire, président de Freyssinet Aero Equipment, près d'une ligne d’usinage robotisée de son usine de Couffouleux dans le Tarn. — Photo : Marina Angel - Le JDE

Lauréat du fonds de soutien à la modernisation et à la diversification de la filière aéronautique, le sous-traitant Freyssinet Aero Equipment accélère sa stratégie de diversification verticale avec la mise œuvre d’une fonderie titane sur son site de Couffouleux, dans le Tarn. « Face à la crise, nous avons choisi de rester offensifs et de lancer de nouveaux investissements pour muscler notre outil industriel », explique son président, Philippe Parsoire.

Une cinquantaine d’emplois créés d’ici 2024

Un bâtiment de 1 000 m2 est en cours d’acquisition. L’implantation des nouveaux équipements et la mise en place des process rythmeront les prochains mois. « Notre ambition est à la fois d’aller vite et de nous démarquer de la concurrence avec un outil compétitif, très automatisé, qui intègre l’ensemble des standards du 4.0 », précise Philippe Parsoire. La première coulée est attendue avant fin 2021. 8,5 millions d'euros seront investis dans ce projet, baptisé « Typhon », accompagné à hauteur de 2,6 millions d'euros par les pouvoirs publics. Une dizaine d’emplois est prévue dans un premier temps. À horizon 2024, la nouvelle fonderie titane devrait générer pas moins d’une cinquantaine d’emplois.

Le pari de l’intégration verticale

« C’est une nouvelle démonstration de notre stratégie de performance industrielle et d’intégration verticale », se félicite le chef d’entreprise. Créée en 1994 sur la base de la reprise d’un petit atelier de mécanique de six salariés, Freyssinet Aero Equipment emploie actuellement un peu plus d’une centaine de personnes. Spécialisé dans la production de pièces et sous-ensembles en métaux durs pour l’aéronautique, le groupe maîtrise aussi le traitement de surface et la peinture, via sa filiale Freyssinet Aero Coating, la fabrication additive avec Fusia Aero Additive, et la rectification (CB Rectif Aero Services). Plus de 14 millions d'euros ont par ailleurs été investis dans la robotisation complète de son atelier d’usinage.

A l'image de l'ensemble de la filière, le sous-traitant tarnais accuse en 2020 un net coup de frein : le chiffre d'affaires consolidé devrait s'établir autour de 13 M€, contre 29 M€ réalisés en 2019. La direction table sur une reprise de 20% dès 2021.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition