Gers

Agroalimentaire

Ethiquable lance de nouveaux investissements productifs dans le Gers

Par Marina Angel, le 15 avril 2021

Avant même la livraison de sa chocolaterie, la coopérative agroalimentaire bio Ethiquable lance un nouveau chantier à Fleurance dans le Gers. Au programme : la modernisation des activités de conditionnement de thés et épices et la relocalisation de la biscuiterie Gourmandes et Cie.

Stéphane Comar, Christophe Eberhart et Rémi Roux ont cofondé la Scop Ethiquable en 2003 dans le Gers.
Stéphane Comar, Christophe Eberhart et Rémi Roux ont cofondé la Scop Ethiquable en 2003 dans le Gers. — Photo : Ethiquable

À quelques semaines de l’inauguration à Fleurance, dans le Gers, de sa nouvelle chocolaterie - un investissement de 15 millions d'euros soutenu par la Banque des Terroires, Ethiquable s’apprête à engager un nouveau chantier, toujours à Fleurance. La coopérative gersoise, l’une des pionnières de l’alimentation équitable et bio en grande distribution, ne mise pas tout sur le chocolat. Si celui-ci pèse 40 % du chiffre d'affaires, la coopérative, toujours en forte accélération, élargit régulièrement son offre de produits et se positionne sur les rayons thés, cafés, jus de fruits, confitures et épicerie sèche. Le chiffre d’affaires est passé de 51 millions d'euros en 2018 à 61 millions d'euros en 2019, puis à 79 millions d'euros en 2020. Les effectifs ont été portés de 112 à 150 salariés en à peine trois ans.

Une nouvelle extension de 1 000 mètres carrés

Le nouvel investissement, évalué à 1,4 million d'euros, vise la modernisation du conditionnement des thés et des épices, avec l’acquisition de machines automatisées et la relocalisation de la biscuiterie Gourmandes et Cie. Créée en 2010, la petite biscuiterie, qui emploie sept salariés, dont quatre associés depuis sa transformation en Scop en 2018, devrait quitter son site actuel de Castanet-Tolosan, près de Toulouse, pour rejoindre ses nouveaux locaux gersois à la fin de l’été 2021. Les trois activités seront regroupées dans un bâtiment de 1 000 m2 nouvellement acquis et qui doit être entièrement réaménagé. Dans un second temps, Ethiquable prévoit aussi d’y installer une nouvelle activité de préparation d’ingrédients, destinés à la chocolaterie comme à la biscuiterie.

En parallèle, Ethiquable a lancé un autre chantier, énergétique cette fois. La toiture de la future chocolaterie se verra recouverte d’ici à la rentrée d’une centrale photovoltaïque de 280 kilowatts crête en autoconsommation. 860 panneaux solaires produiront 310 mégawattheures par an, dont la quasi-totalité sera directement consommée sur site. L’électricité produite permettra, entre autres, de faire fonctionner les outils pour la préparation du chocolat : fondoirs à beurre, pétrin, broyeur, conches, décristalliseur… Environ 25 % des consommations de l’usine seront couvertes par la centrale photovoltaïque, et les 75 % restants proviendront du fournisseur d’électricité verte Enercoop.

Stéphane Comar, Christophe Eberhart et Rémi Roux ont cofondé la Scop Ethiquable en 2003 dans le Gers.
Stéphane Comar, Christophe Eberhart et Rémi Roux ont cofondé la Scop Ethiquable en 2003 dans le Gers. — Photo : Ethiquable

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail