Haute-Garonne

Industrie

Depuis Fronton, Cubispot défend la fabrication de luminaires made in France

Par Paul Falzon, le 03 juin 2021

Trente-trois ans après sa création dans le nord de la Haute-Garonne, Cubispot reprend le chemin de la croissance. Au programme : un élargissement de l'offre et le renforcement de l'équipe commerciale.

Le PDG du fabricant de luminaires Cubispot Emmanuel Craissac (à gauche) et son directeur commercial Sébastien Raynal.
Le PDG du fabricant de luminaires Cubispot Emmanuel Craissac (à gauche) et son directeur commercial Sébastien Raynal. — Photo : Cubispot

Ils ne sont plus qu’une dizaine dans tout le pays : ces deux dernières décennies, les fabricants français de luminaires ont payé au prix fort une concurrence à bas coût venue pour l’essentiel d’Asie. Basé à Fronton au nord de Toulouse, Cubispot n’a pas échappé à cette crise, qui a coïncidé avec la rupture technologique des éclairages LED. Après avoir compté jusqu’à une cinquantaine de salariés, la PME familiale emploie aujourd’hui 23 personnes, pour un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros.

Réactivité

"Le marché reste très concurrentiel mais nous repartons sur une dynamique de croissance, indique Sébastien Raynal, nouveau directeur commercial de la société. De plus en plus d’acheteurs sont sensibles au made in France, d’autres ont compris, avec la crise sanitaire, l’importance de travailler avec des acteurs de proximité pour éviter les pénuries de produits." La récente flambée des matières premières et des coûts logistiques vient conforter ce discours. "Nous proposons à nos clients une réactivité entre 7 et 14 jours, et la possibilité de travailler sur des petites séries : des services qui ne sont pas à la portée des fournisseurs asiatiques", pointe encore Sébastien Raynal. La PME dispose à Fronton d’ateliers sur près de 3 500 m2, qui lui permettent d’internaliser l’intégralité de la chaîne de fabrication des luminaires, de la découpe de la tôle à l’intégration des composants électroniques.

Attaquer les marchés tertiaires

La feuille de route de Cubispot prévoit de porter le chiffre d’affaires entre 3,5 et 4 millions d’euros dans les quatre ans. Une croissance qui passe d’abord par un élargissement de l’offre. Spécialisée sur les marchés du retail (boutiques, concessions, commerces alimentaires…), la PME prévoit de se développer sur le tertiaire et d’étoffer sa proposition de produits déco. Cubispot prévoit de renforcer en parallèle son équipe commerciale, actuellement composée de deux personnes en interne et de représentants en régions.

La récente sortie de son premier catalogue en quatre ans doit aussi permettre de mieux valoriser l’offre auprès de ses clients, pour l’essentiel des négoces électriques et des distributeurs spécialisés sur les produits d’éclairage. "Nous voulons également développer notre présence auprès de la prescription bâtiment, pour faire valoir la qualité de nos produits en amont des projets", rapporte Sébastien Raynal.

Le PDG du fabricant de luminaires Cubispot Emmanuel Craissac (à gauche) et son directeur commercial Sébastien Raynal.
Le PDG du fabricant de luminaires Cubispot Emmanuel Craissac (à gauche) et son directeur commercial Sébastien Raynal. — Photo : Cubispot

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail