Haute-Garonne

Numérique

Axonaut lance son outil de gestion pour les TPE et PME sur le marché américain

Par Paul Falzon, le 29 janvier 2021

Après avoir triplé son chiffre d’affaires en 2020, Axonaut accélère son développement à l’international. L’entreprise toulousaine a déjà lancé son outil de gestion pour les TPE et PME au Canada, et s’attaque maintenant aux États-Unis.

Les deux cofondateurs d'Axonaut, le PDG Nicolas Ricard (à gauche) et le directeur technique Nicolas Michel.
Les deux cofondateurs d'Axonaut, le PDG Nicolas Ricard (à gauche) et le directeur technique Nicolas Michel. — Photo : Axonaut

Un outil de gestion unique pour les TPE et PME, incluant des fonctionnalités comptabilité, facturation, RH, relations clients : c’est ce que propose depuis 2017 Axonaut, installé à Labège (31). Les trois premières années ont été consacrées au développement de la solution en France et dans les régions francophones (Belgique, Suisse, Maghreb), où la société (20 salariés, CA 2020 : 1,5 M€) revendique plus de 20 000 utilisateurs au sein de 3 400 entreprises clients. "Notre cœur de cible, c’est la TPE entre 1 et 10 salariés, pour laquelle le temps gagné sur la gestion permet de se concentrer sur le cœur de métier, précise Quentin Leymarie, responsable marketing Axonaut. Nous touchons cette clientèle par la publicité en ligne et, de plus en plus, par le bouche-à-oreille."

Déjà sur le marché canadien

L’une des particularités de la start-up est de ne compter aucune force commerciale dédiée. Et Axonaut compte bien garder ce cap pour son développement à l’international. Fin 2020, sa solution de gestion est arrivée sur le marché canadien : elle est désormais en plein déploiement aux États-Unis. "Nos premiers clients dans ces pays sont en quelque sorte nos bêta-testeurs : leurs retours nous permettent d’intégrer les spécificités comptables ou juridiques locales, par exemple sur les taux de TVA, développe Quentin Leymarie. L’objectif est d’atteindre la même qualité de service que dans les pays francophones, que ce soit sur les fonctionnalités ou la rapidité de l’assistance technique." Cette dernière se fait pour l’essentiel par mail, avec un temps de réponse moyen actuellement mesuré à moins de 6 minutes.

Recrutements et déménagement

Le déploiement à l’international doit se poursuivre en 2021 en Europe, d’abord dans les pays anglophones puis dans les pays du Sud (Italie, Portugal et en priorité l’Espagne). Il doit permettre de maintenir la trajectoire de croissance de la jeune entreprise : le chiffre d’affaires a triplé l’an dernier pour s’établir à 1,5 million d’euros, et dix recrutements sont programmés au cours du premier semestre 2021. Axonaut prévoit de déménager début avril dans un bâtiment de 1 000 m2, toujours à Labège, pour préparer cette nouvelle phase de sa croissance.

"La crise sanitaire n’a pas freiné notre développement, et a, au contraire, confirmé l’intérêt de nos clients pour des solutions dématérialisées comme la signature électronique et la connexion bancaire, résume Quentin Leymarie. Nous sommes en train de développer la possibilité de connecter notre outil aux fournisseurs (Orange, free, banque, outils SaaS) afin d'automatiser la récupération des factures." L’abonnement aux solutions Axonaut démarre à 29,99 euros par mois, avec des tarifs dégressifs pour des engagements à l’année.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition