Toulouse

Industrie

Ascent Integration imagine l’industrie du futur

Par Mallory Lalanne, le 20 janvier 2023

Fournisseur de systèmes d’assemblage automatisés clés en main, la PME haut-garonnaise Ascent Integration se structure pour améliorer la gestion des données, qui devient de plus en plus complexe.

Nicolas Morise est le directeur général d’Ascent Integration.
Nicolas Morise est le directeur général d’Ascent Integration. — Photo : Ascent Intégration

Spécialiste des systèmes d’assemblage automatisés et clés en main pour l’aéronautique, l’énergie et le secteur du ferroviaire, Ascent Integration (100 salariés, CA 2022 : 30 M€), basée à Blagnac (Haute-Garonne), est déjà tournée vers les approches collaboratives dans l’organisation de sa production. Mais son directeur général Nicolas Morise réfléchit déjà à ce que pourrait être la ligne d’assemblage du futur. "Nous avons la réputation d’être de bons gestionnaires de projets, un partenaire de premier plan. C’est ce qui plaît à Airbus, Alstom et General Electric. Il faut donc renforcer cette qualité qu’on nous prête et veiller à nous améliorer de façon continue", explique-t-il.

Gérer efficacement la donnée

Fondée il y a vingt ans, après avoir été sollicitée par Airbus en quête d’intégrateurs capables de déployer des lignes d’assemblage complexes, Ascent Integration, qui gère 20 à 30 projets par an, a la volonté d’aller plus loin. Elle réfléchit à l’adoption d’une nouvelle solution en matière de gestion du cycle de vie d’un produit (PLM). L’enjeu est double pour l’entreprise : d’une part, suivre la bonne exécution des projets, qui peuvent durer entre six mois et trois ans, et d’autre part, bâtir des relations de long terme en veillant à ce que les objectifs clients soient atteints dans les délais et les impératifs financiers impartis.

Pour Nicolas Morise, les objectifs de performance et les délais de mise en œuvre sont au cœur des engagements de l’entreprise et ce malgré les récentes pénuries de matières premières et la hausse du prix des fournitures. "Notre souci permanent est d’accéder efficacement et rapidement à l’ensemble des données relatives à nos projets en cours, suivre leur état d’avancement pour nous assurer que tout se déroule selon les plans, les attentes et nos engagements", insiste-t-il. La solution PLM va ainsi permettre à Ascent Integration de gérer, de trier et de rassembler sur un même outil toute la data, "le pétrole du moment", pour aider les différents services et accompagner ses partenaires dans la prise de décision durant les projets.

Un outil de réalité virtuelle

L’entreprise est déjà entrée dans l’ère du collaboratif et du numérique. Elle est équipée d’une solution de CAO (conception assistée par ordinateur) : un outil de réalité virtuelle qui permet de faire des revues de conception, de plonger le client au cœur de la ligne d’assemblage, d’imaginer le process d’assemblage, les flux et la logistique autour de la ligne, les lieux de stockage. "Lorsqu’on invite nos clients dans nos locaux, ils peuvent visualiser leur projet en 3D. C’est essentiel, car une fois que la ligne est assemblée, toute modification est potentiellement très coûteuse. Plus tôt nous envisageons la ligne d’assemblage attendue dans sa globalité, mieux c’est", estime le directeur général. Une fois livrées, les stations de production et les lignes d’assemblage sont opérationnelles et prêtes à l’exploitation. La digitalisation permet ainsi à l’entreprise d’anticiper, d’améliorer la compréhension du besoin, la performance des équipements, et de gagner du temps.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition