Bordeaux

Finance

Turenne Groupe ouvre une antenne à Bordeaux et signe deux premiers investissements

Par Astrid Gouzik, le 21 avril 2022

Turenne Groupe, société d’investissement accompagnant les start-up, PME et ETI dans le financement en fonds propres, a posé ses valises en Nouvelle-Aquitaine en mai 2021. Le bureau de Bordeaux a déjà réalisé deux investissements dans des entreprises girondines : Ouvêo et Vins + Vins.

Alexandre Joubert est directeur du Turenne Groupe à Bordeaux.
Alexandre Joubert est directeur du Turenne Groupe à Bordeaux. — Photo : @ studio-alterego.com

Le bureau bordelais de Turenne Groupe, société fondée à Paris et spécialisée dans le capital investissement fondée en 1999, soufflera sa première bougie dans quelques jours. Une arrivée discrète dans la capitale néo-aquitaine, le temps pour Turenne Groupe de prendre ses marques et de réaliser ses deux premières opérations. L’une auprès de l’ETI girondine Ouvêo, spécialisée dans la menuiserie et la fermeture sur mesure en BtoB, permettant le rapprochement avec le fabricant du Lot-et-Garonne Loubat Fermeture, pour donner naissance au groupe Estémi (450 salariés, 88 millions d’euros de chiffre d’affaires). L’autre auprès de la PME Vins + Vins (20 salariés, 15 M€ de chiffre d’affaires en 2021), basée à Saint-Médard-en-Jalles, afin d’accélérer sa croissance et de renforcer ses capacités financières.

Des tickets entre 1 et 20 millions d’euros

Pour Turenne, qui était déjà présent en Île-de-France, dans les régions Hauts-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et Sud, le choix de Bordeaux paraissait stratégique pour couvrir à la fois la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie, raconte Alexandre Joubert, directeur du bureau bordelais. La société d’investissement parisienne a également été convaincue par le dynamisme économique de la région. Alexandre Joubert, à Bordeaux depuis plus de dix ans, observe d’ailleurs : "le marché s’est structuré et professionnalisé sur tous les métiers parce que la dynamique économique le permet". Et de détailler : "Nous déployons des fonds nationaux généralistes, et sectoriels, avec des tickets compris entre 1 et 20 millions d’euros, pour accompagner les PME et ETI du territoire dans leurs projets de développement ou de transmission". L’opération peut être minoritaire ou majoritaire.

Concernant les véhicules d’investissement, Turenne déploie, en Nouvelle-Aquitaine, une partie des Obligations Relance (environ 222 millions d’euros) ainsi que le fonds Nov Relance Impact (124 millions d’euros) confié par la Fédération Française de l'Assurance et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition