Lot-et-Garonne

Transport

Primever accroît ses capacités de transport de fruits et légumes et se déploie en Europe

Par Pascal Burgues, le 13 septembre 2023

Sacré "transporteur français de l’année" en avril dernier par l’Officiel des transporteurs, le réseau Primever, développé par le groupe familial agenais Satar, poursuit son expansion dans sa spécialité, les fruits et légumes, un secteur soumis aux aléas climatiques. Pour y pallier, il étend son champ d’action en Europe et investit dans l’accroissement de ses capacités.

Le président de Primever, Julien Garnier, investit sur les plateformes logistiques, le développement de filiales en Europe et la croissance externe.
Le président de Primever, Julien Garnier, investit sur les plateformes logistiques, le développement de filiales en Europe et la croissance externe. — Photo : Primever

En tant que spécialiste du transport des fruits et légumes sous température dirigée, le groupe Primever, issu du groupe familial Satar, est soumis aux aléas climatiques qui touchent de plein fouet la production et toute la filière. Alors il s’adapte. "L’ouverture de nouveaux marchés et de nouvelles zones géographiques est un gage de pérennité", estime le président de Primever Julien Garnier. Primever, dont l’origine remonte à 1963 avec la création de Satar, emploie aujourd’hui 3 200 personnes, dispose d’un réseau d’une soixantaine d’agences et d’une flotte de 1 300 ensembles routiers. Ses objectifs désormais : étendre son champ d’action en Europe et investir dans l’accroissement de ses capacités.

L’entreprise (430 M€ de CA en 2021) a récemment créé une nouvelle filiale aux Pays-Bas, dans la continuité d’un partenariat noué il y a plusieurs années avec un transporteur hollandais. "Nous assurons ainsi une continuité de la distribution des produits français aux Pays-Bas et pays voisins. Nous renforçons également notre activité sur les produits de grande importation tels que les fruits exotiques en nous rapprochant de deux grands ports, Rotterdam et Anvers", explique le président Julien Garnier.

Primever dispose également d’une filiale en Belgique et d’une joint-venture en Espagne avec le groupe Primafrio. Sa tactique vise à conforter sa place de leader dans le transport groupé de fruits et légumes sur le marché français et se positionner sur le marché international pour accompagner ses clients jusqu’à de nouvelles zones de consommation. À terme, d’autres filiales pourraient voir le jour en Angleterre, en Italie et au Portugal. "Notre stratégie est de relier les producteurs aux consommateurs en leur permettant de commercialiser sur d’autres territoires limitrophes."

15 millions d’euros d’investissements

"La difficulté de ce métier, c’est d’être souple et habile pour passer d’une production à une autre. Au niveau de la consommation, les marchés se tiennent bien malgré une baisse conjoncturelle récente mais nous sommes plutôt confiants à long terme. En revanche, en ce qui concerne la production, certaines zones en France et en Espagne sont confrontées au manque d’eau. Nous sommes sur un marché où les variations sont assez fortes."

Les plateformes ont un rôle clé. Après avoir réceptionné en 2022 une nouvelle plateforme logistique de 7 400 m² à Samazan (Lot-et-Garonne) pour 14 millions d’euros, puis 3 500 m² à Donzenac (Corrèze) début 2023, le groupe va se doter de 12 000 m² d'entrepôts supplémentaires au sein de la ZAC Technopole Agen Garonne (Lot-et-Garonne). Trois bâtiments à température dirigée équipés de centrales photovoltaïques vont être construits pour répondre aux besoins de clients semenciers et industriels, pour 15 millions d’euros d’investissement. Une partie est déjà livrée et opérationnelle, la fin des travaux est prévue d’ici décembre.

Autre levier de développement pour Primever, la croissance externe. Après avoir racheté en 2022 le groupe de transport frigorifique TMF (500 salariés) aux côtés du transporteur basque Olano, les deux repreneurs ont rescindé les activités de la société héraultaise permettant à Primever de récupérer huit agences sur onze, soit environ 400 personnes, plus de 120 véhicules et 44 millions d’euros de chiffre d’affaires. Primever a également acquis les Transports Teissier en 2022 du côté de Nantes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition