Nouvelle-Aquitaine

E-commerce

La marque Brico Fenêtre s’ouvre au marché européen

Par Romain Béteille, le 11 janvier 2023

La marque Brico Fenêtre, spécialisée dans la vente en ligne de menuiseries, passe le cap de l’international. Après une première incursion en Espagne en mars dernier, elle tire déjà les premiers fruits de cette ambition européenne et envisage de dupliquer son modèle.

Le groupe Biason a investi dix millions d’euros en 2020 dans une nouvelle usine de 25 000 mètres carrés à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantiques) pour augmenter ses capacités de production.
Le groupe Biason a investi dix millions d’euros en 2020 dans une nouvelle usine de 25 000 mètres carrés à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantiques) pour augmenter ses capacités de production. — Photo : Brico Fenêtre

Tester un modèle pour mieux le dupliquer. C’est ce que s’applique à faire le fabricant béarnais de menuiseries Biason (300 salariés), propriétaire de Brico Fenêtre, site de vente en ligne de menuiseries principalement adressé aux particuliers.

Le site de vente en ligne du groupe basé à Serres-Castet (Pyrénées-Atlantiques) continue de croître : il est passé de 11 millions d’euros à plus de 21 millions d’euros de chiffre d’affaires en 18 mois et profite d’un modèle compétitif dans un marché de la rénovation dynamique, favorisé par la nouvelle réglementation (RE2020) et l’inflation énergétique qui pousse ses clients particuliers à s’équiper. "Nous fabriquons notre propre typologie de profils distribués à nos propres usines de fabrication, ce qui nous permet de maîtriser nos matières premières et nos coûts de fabrication et d’avoir des délais de livraison et des prix compétitifs puisqu’on supprime tous les intermédiaires", souligne ainsi Thierry Rambert, directeur de Brico Fenêtre.

Circuit court

À tel point que la PME a les yeux rivés sur l’Europe et s’est lancée il y a neuf mois dans un premier chantier "test". Se basant sur l’activité d’une usine de 7 000 m2 appartenant à Biason à Saint-Celoni (Catalogne), qui fabrique quotidiennement 300 menuiseries en PVC, la marque a développé l’équivalent espagnol de son site de vente en ligne, Brico Ventanas, en mars dernier. "Nous voulions nous développer à l’export mais avec des produits fabriqués dans et pour le pays visé. Ça devait rester un circuit court qui développe la vente en direct de l’usine et livre directement chez le client. L’absence d’intermédiaires et les nouvelles contraintes du Covid ont poussé le marché espagnol à s’intéresser à la vente en ligne", continue Thierry Rambert. "Nous voulions nous imprégner des modes de consommation espagnols, où le do-it-yourself n’existait que très peu voire pas du tout". La société s’est dotée de nouveaux partenaires espagnols et portugais pour compléter sa gamme de produits disponibles.

D’autres implantations à l’étude

Depuis cette ouverture ibérique, la croissance est "permanente, on fait plus 30 % tous les mois. Nous sommes en train de prouver que le système mis en place fonctionne. Nous y ambitionnons un chiffre d’affaires de 1,5 à 2 millions d’euros d’ici à fin 2023", espère Thierry Rambert. En France, Brico Fenêtre a investi dix millions d’euros en 2020 pour se doter d’une seconde usine de 25 000 m2 à Serres-Castet, jouxtant la première. Dédiée à l’aluminium, qui représente 25 % de ses ventes en 2022, l’usine fabrique aujourd’hui jusqu’à 600 fenêtres par jour.

Le modèle économique flexible de la plateforme, qui intéresse aussi les artisans (5 millions d’euros sur son chiffre d’affaires contre 2,5 en 2020), permet à la marque d’espérer un renforcement de ses ventes à l’international (4 % de son chiffre d’affaires aujourd’hui), le tout avec un catalogue adapté pour chaque pays et une usine sur place. Le suivant pourrait être la Belgique, qui commande "de plus en plus" sur le site, "malgré des frais de ports élevés". Seul frein visible : pour l’heure, Biason n’y dispose d’aucun site de fabrication. Mais, "une usine, ça se trouve", assure Thierry Rambert.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition