Gironde

Électronique

EMSFactory inaugure son usine et développe des solutions liées à la crise des approvisionnements

Par Anne Cesbron, le 01 décembre 2021

Le spécialiste de la carte électronique EMSFactory a accueilli ses clients à l’occasion de l’inauguration de son usine à Martillac. Dans un contexte de fortes tensions liées aux difficultés d’approvisionnement en cartes et composants électroniques, il s’agissait en outre de présenter les offres et métiers qui apportent des solutions industrielles.

Pierre-Yves Sempere, président, cofondateur de EMSProto en 2015, devenu EMSFactory.
Pierre-Yves Sempere, président, cofondateur de EMSProto en 2015, devenu EMSFactory. — Photo : Anne Cesbron

Il est désormais possible de commander et faire réaliser en quelques clics du câblage filaire par le spécialiste de la carte électronique sur mesure EMSFactory (3,16 M€ de chiffre d’affaires en 2020, 30 salariés). L’activité de tropicalisation, qui permet de protéger les cartes par un vernis ou une résine, intègre également le catalogue des services de la PME, tout comme l’optimisation de l’algorithme de recherche de fournisseurs.

Une interface web connectée à la chaîne d’assemblage

Ces nouvelles offres étaient présentées le 30 novembre 2021, jour d’inauguration de la nouvelle usine, au cœur de la Technopole Bordeaux Montesquieu. Il s’agissait aussi pour l’industriel - porté par ses derniers investissements en robotisation et automatisation du processus de vente pour une augmentation de la production de 22 % - de rappeler son ambition de devenir le leader européen des prestations électroniques en ligne. "Notre offre, pont entre le web 2.0 et l’usine du futur 4.0, répond à un besoin fort : fabriquer des cartes électroniques en quelques jours. Son adéquation avec le marché hisse nos indicateurs à la hausse : 122 % d’augmentation annuelle en moyenne de notre chiffre d’affaires", raconte Pierre-Yves Sempere, cofondateur.

Croissance ralentie

La crise sanitaire est passée par là. L’agrandissement du site, prévu pour 2022, a été repoussé à 2024. "La production 2021 a dû faire face à de très grandes fluctuations. On ralentit", admet le président. Le champion de l’hypercroissance (+ 2 094 % entre 2015 et 2019) devrait connaître une progression de 30 %. La faute à des délais d’approvisionnement qui s’allongent encore, de manière inédite, en dizaines de semaines, quand il fallait quelques jours pour se procurer des composants et des circuits imprimés. La peur d’une pénurie qui s’installe est une réalité pour ce spécialiste en délai court. "Des opportunistes sont apparus sur le marché, qui stockent, captent directement à la sortie des usines en Chine", explique le dirigeant.

Pallier le manque de composants

Dans ce contexte d’incertitudes, EMSFactory veut communiquer sur sa capacité à proposer des solutions, notamment en matière de conseils en industrialisation. "Nous pouvons recréer un design pour pallier un manque de composants", explique Vanessa Duverneix, responsable de production. Pour Pierre-Yves Sempere, au-delà de redesigner, il s’agit plus que jamais de partager une passion pour l’électronique, "les concepteurs doivent être accompagnés dans leurs projets, dès la phase d’industrialisation, en termes de compréhension des solutions".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition