• Rouen

    Chimie

    Lubrizol sort "fragilisée" de l'incendie de 2019 et de la crise sanitaire

    22 septembre 2020

    Lors d’une conférence de presse, le 22 septembre 2020, Isabelle Striga, présidente de Lubrizol France, spécialiste de la fabrication de lubrifiants et additifs pour huiles moteurs et lubrifiants industriels, a estimé que son entreprise ressortait « fragilisée » par les conséquences de l’incendie du 26 septembre 2019 mais aussi par l’impact de la crise du Covid-19. « L’incident a porté un coup à l’image de l’entreprise et la pandémie s’est ajoutée ensuite. Deux causes de difficultés successives assez invraisemblables », s’est désolée la dirigeante qui a affirmé que le site était « conforme à la réglementation le jour de l’incident et que Lubrizol a répondu avec abnégation aux exigences qui lui étaient demandées ». La présidente a annoncé que le site rouennais serait opérationnel à un niveau d’activité « normal » à partir du mois d’octobre (le site avait connu deux reprises d’activité partielle en décembre 2019 pour les unités mélanges et en juillet 2020 sur l’activité dispersants), même si l’usine enregistre un tiers d’activité en moins, certains clients s’étant tournés vers d’autres sites d’approvisionnement suite à l’incendie. L’entreprise, qui ne compte plus stocker ses produits sur le site de Rouen, travaille à la refonte complète de sa chaîne logistique.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos