• Rouen

    Chimie

    Le Préfet autorise le redémarrage de Lubrizol

    13 décembre 2019

    Après l’accord de reprise partielle d’activité émis par le Comité départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) de Seine-Maritime, le 11 décembre, suite à l’incendie qui avait ravagé une partie de l’usine Lubrizol de Rouen (400 salariés), Pierre-André Durand, Préfet de Seine-Maritime, a autorisé la reprise partielle d’activité du site. La direction de l’usine, qui fabrique des additifs pour lubrifiants, a fait savoir qu’elle était en capacité de redémarrer ses activités dès samedi. La réouverture porte sur deux ateliers chargés de mélange de produits, et s’accompagne d’une réduction très importante des stockages de produits finis conditionnés, de 8 600 tonnes à 561 tonnes, soit une baisse de 93 %. Une diminution du stockage des matières premières est également prévue, passant de 27 % à 89 %, selon les types de produits. De plus, suivant l’arrêté du Coderst, l’activité de stockage à grande échelle de produits finis sur le site de Rouen n’est pas autorisée.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos