Seine-Maritime

Services

ZenDSN, l’arme anti-redressement pour les entreprises

Par Sébastien Colle, le 17 novembre 2020

La jeune start-up Fiab Data a mis au point un outil de contrôle en ligne pour la déclaration sociale nominative (DSN) que doivent remplir mensuellement les entreprises pour l’ensemble de leurs salariés. Objectif : éviter les erreurs de déclaration qui peuvent amener à un redressement et coûter cher.

"Notre innovation est là pour sécuriser les entreprises en les aidant à se mettre en conformité et contribuer à réduire leur niveau de risque", estime Alain Foret, l'un des deux fondateurs de Fiab Data.
"Notre innovation est là pour sécuriser les entreprises en les aidant à se mettre en conformité et contribuer à réduire leur niveau de risque", estime Alain Foret, l'un des deux fondateurs de Fiab Data. — Photo : S.C

Un outil de contrôle pour soulager la vie des chefs d’entreprises allergiques à l’exercice de la déclaration sociale nominative (DSN) : telle est la proposition de Fiab Data (Saint-Etienne-du-Rouvray), jeune start-up spécialisée dans le domaine de la paie (5 salariés). Créée en 2019 par Alain Foret et Pascal Bouvier, tous les deux déjà à l’origine de la création de Netpaie en 2000, un logiciel de gestion de la paie, elle entend réduire le risque de redressement des entreprises, grâce à ZenDSN, l’outil de contrôle en ligne qu’a mis au point Fiab Data. « On s’est aperçu que les dirigeants d’entreprise ou les directeurs administratifs et financiers ne maîtrisaient pas ou peu leurs logiciels de paie, et qu’ils ne garantissaient pas l’envoi de DSN fiables. De quoi courir des risques de redressement avec l’URSSAF en envoyant des déclarations avec des données erronées », explique Alain Foret. « Notre innovation est là pour sécuriser les entreprises en les aidant à se mettre en conformité et contribuer à réduire leur niveau de risque. Aujourd’hui, on ne peut plus se permettre de jouer avec la réglementation sociale et les textes de loi car l’administration fait tout pour contrôler ce que l’on fait ».

Identifier et corriger les erreurs

Erreurs dans le calcul des réductions ou compléments de cotisations, contrats avec des mentions erronées, oubli de renseigner des détails de bases ou de cotisations… De nombreuses fautes et anomalies peuvent se glisser dans la déclaration sociale nominative qui transmet mensuellement l’ensemble des données sociales et fiscales aux divers organismes concernés (URSSAF, Impôts, CPMA, retraite…). Et les contrôles URSSAF peuvent coûter cher aux entreprises redressées, de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. « Plus l’entreprise est grosse, plus le risque est important », souligne Alain Foret. Un écueil que ZenDSN propose d’éviter avec une solution (proposée sous forme d’abonnement mensuel) qui permet de contrôler les déclarations et d’identifier les éventuelles erreurs ou anomalies, en rentrant dans le détail des calculs des réductions générales, de la base des allocations familiales et de l’exonération maladie/vieillesse. Pour cela, l’utilisateur dépose sa DSN sur son espace personnalisé et obtient « en quelques minutes » un tableau de bord avec une alerte visuelle sur le nombre d’erreurs constatées, ou encore le détail par catégories de contrôle. Autre service proposé par ZenDSN, la possibilité pour les directions des ressources humaines d’exploiter les données issues de leur DSN pour générer automatiquement plusieurs indicateurs RH clés et répondre ainsi aux obligations sociales (index égalité homme/femme, bilan social…). La jeune entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle prépare déjà, pour le second semestre 2021, de nouvelles prestations de traitement, contrôle et restitution de données, dans les domaines comptables et fiscaux.

"Notre innovation est là pour sécuriser les entreprises en les aidant à se mettre en conformité et contribuer à réduire leur niveau de risque", estime Alain Foret, l'un des deux fondateurs de Fiab Data.
"Notre innovation est là pour sécuriser les entreprises en les aidant à se mettre en conformité et contribuer à réduire leur niveau de risque", estime Alain Foret, l'un des deux fondateurs de Fiab Data. — Photo : S.C

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail