Calvados

Industrie

Une nouvelle génération prend les rênes de Riou Glass

Par Isabelle Evrard, le 22 janvier 2020

Pour les 40 ans de la création de Riou Glass, entreprise spécialisée dans la fabrication et transformation du verre plat, son fondateur, Pierre Riou, s’apprête à passer la main à ses enfants, dont sa fille Christine, actuellement vice-présidente en charge de la gouvernance opérationnelle. Un passage de témoin en douceur et dans la complicité pour cette entreprise normande de 1 000 salariés.

Christine Riou, vice-présidente de Riou Glass
Christine Riou : « A chaque repas, l’entreprise de mes parents s’installait à notre table ! » — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Il a créé son entreprise de fabrication et de transformation du verre plat Riou Glass il y a 40 ans. Pierre Riou s’apprête désormais à passer le relais à ses enfants Nicolas et Christine. À 66 ans, le fondateur de l’entreprise créée dans l'Eure et aujourd'hui basée à Honfleur (Calvados) souhaite que l’aventure entrepreneuriale se poursuive en famille. Entrée dans le groupe en 2011 à l’âge de 35 ans, Christine Riou a été nommée en octobre 2018 vice-présidente de l’entreprise, dans un objectif de transmission d’entreprise progressive.

« Nous n’avons pas fixé la date précise à laquelle je prendrais les rênes de l’entreprise. Tout se fait en douceur. Nous vivons une aventure humaine extraordinaire, portée par toute une équipe », commente Christine Riou qui avoue, tout comme son frère Nicolas, avoir « l’entreprise dans (ses) veines depuis l'enfance : à chaque repas, l’entreprise de notre père s’installait à notre table ! On partageait les bons comme les mauvais moments de l’entreprise. »

Depuis début 2019, la vice-présidente organise elle-même la gouvernance opérationnelle de Riou Glass. Elle a créé un comité de direction pour lequel elle a embauché un directeur de la performance commerciale et du marketing ainsi qu’un responsable de l’ensemble des services supports. Lors de sa prise de fonction, Christine Riou a réuni tous ses directeurs pour : « définir ensemble le 'Riou Glass' de demain : ce que l’on garde d’hier et ce que seront les défis de demain. »

Un capital 100 % familial

Pierre Riou, président de Riou Glass, et sa fille Christine Vice-Présidente
Pierre Riou, président de Riou Glass, et sa fille Christine Vice-Présidente - Photo : © Riou Glass / Guy Isaac

Fondée en 1979, l’entreprise a su acquérir une renommée nationale mais aussi à l’international. Groupe familial et premier indépendant devenu producteur de verre plat en 2012, Riou Glass emploie aujourd’hui 1 000 salariés répartis sur 18 usines de transformation en France (dont 270 collaborateurs en Normandie), et produit et transforme plus de 100 000 tonnes de verre par an, pour un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros : « toujours en croissance », selon la dirigeante. Outre le passage de gouvernance de père à fille, Riou Glass va franchir une nouvelle étape de son histoire puisque Bpifrance, actionnaire à 20 % depuis 2012, se prépare à sortir du capital l'entreprise. L’entreprise va ainsi redevenir 100 % familiale.

Si le chiffre d’affaires de Riou Glass n’est pas significatif à l’export, l’entreprise souhaite néanmoins s’internationaliser. C’est la mission de Nicolas Riou, qui vient notamment d’installer un bureau au Canada pour y favoriser l’import de produits bruts ou transformés : « Nous n’envisageons pas de construire une usine en Amérique du Nord, mais nous sommes en recherche d’opportunités de partenariats dans le pays. » La prochaine homologation aux normes canadiennes et américaines de la gamme de vitrages chauffants de Riou Glass devrait être une première avancée outre-Atlantique.

Cap sur l’innovation

Pour asseoir son développement, Riou Glass a investi sur son site historique de Boulleville (Eure) 4 millions d’euros sur deux ans dans de nouvelles lignes de production, notamment dans une machine d’impression numérique dédiée à la personnalisation des vitrages. « Nous souhaitons également agrandir de 800 m2 et intégrer l’atelier décoration sur le site eurois », annonce Christine Riou. Parmi les autres investissements, la mise en service, en 2020, d’une ligne automatique de façonnage du verre pour accroître les volumes et abaisser les coûts de revient.

« Rien n’est acquis, il ne faut pas s’interdire de regarder une opportunité »

Reprenant la devise paternelle selon laquelle « rien n’est acquis, il ne faut pas s’interdire de regarder une opportunité », Christine Riou compte bien continuer à pousser Riou Glass à innover. L’entreprise vient d’ailleurs de créer un clavier informatique en verre anti-bactérien en cours d’industrialisation, et à destination principalement des secteurs de la santé, de la machine-outil et de la bureautique.

Travailler la marque employeur, mettre l’accent sur le bien-être au travail, la communication auprès du public, ou encore challenger l’équipe commerciale, font partie des nouveaux objectifs que souhaite développer la dirigeante. Elle vient par ailleurs de créer en septembre 2019 la Riou Glass Academy, un organisme de formation référencé Datadock, qui a élu domicile à La Cartonnerie de Pont-Audemer, la pépinière d’entreprises toute proche de son site historique : « Nous proposons de la formation aux équipes, afin de les faire monter en compétences dans différents domaines d’activité, mais aussi à destination de nos clients pour leur faire connaître l’ensemble de nos gammes », explique la dirigeante. Des tutoriels seront prochainement mis en ligne selon les demandes. Un engagement sociétal que Riou Glass ambitionne d’amplifier à l’avenir.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail