Transport

Transports Verrière : une cession au groupe Mousset pour faire grandir l'entreprise

Par Isabelle Evrard, le 17 décembre 2019

Les Transports Verrière, installés dans l’Orne et spécialisés dans le transport du bois, ont rejoint le groupe vendéen Mousset en début d’année 2019. Une transmission tout en douceur.

Frédéric Leblanc (à gauche), PDG du groupe Mousset, aux côtés des époux Verrière, l’intérêt de la reprise de l’entreprise ornaise a été évident : « Verrière entre totalement dans la typologie des entreprises qui peuvent entrer dans le groupe : une histoire familiale et une expertise reconnue sur une activité de niche ».
Frédéric Leblanc (à gauche), PDG du groupe Mousset, aux côtés des époux Verrière. — Photo : © Groupe Lousset / Verrière

Spécialisés dans le transport de bois, Les Transports Verrière (6,5 M€ de CA), installés à Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe, dans l’Orne, depuis trois générations, ont été cédés au groupe vendéen Mousset (1 700 collaborateurs, 150 M€ de CA) au tout début 2019. Une cession tout en douceur : les dirigeants Sophie et Patrice Verrière ont pris soin de préparer leurs 50 collaborateurs en amont, en les informant de la recherche d’un repreneur.

« Nous avons un fils artisan électricien et une fille médecin. Aucun des deux n’avait envie de prendre la suite. Nous étions soucieux de la pérennité de l’entreprise, une fois venu le moment de la retraite », expliquent les dirigeants, qui ajoutent : « Notre objectif était de trouver un repreneur soucieux de l’aspect social de notre entreprise. Il fallait qu’il garde tout le monde. » Des garanties que le repreneur vendéen a bien voulu satisfaire.

Complémentarité entre les Transports Verrière et Mousset

Sophie et Patrice Verrière sont convaincus que cette acquisition par le groupe Mousset va apporter « un nouveau souffle dans l’entreprise », avec de meilleurs outils de gestion, d’analyse, de communication, et une plus grande puissance dans les achats… « Notre affaire a toujours été saine, mais elle va désormais disposer de nouveaux moyens pour se développer. Il va y avoir une continuité, mais en mieux. »

Cette cession se montre bénéfique pour les deux entreprises. « Nos deux activités sont complémentaires », reconnaissent les dirigeants normands.

De fait, l’activité de Verrière repose à 50 % sur le transport de bois et de bois énergie pour la filière industrielle, sur une zone qui va de la Vendée jusqu’au Luxembourg, en passant par la région Centre. Elle s’est progressivement diversifiée dans le transport en bennes, avec le transport de pierres (granulats et sables) et une activité céréalière. « Cela nous rapproche de l’activité cour de ferme du groupe Mousset, 1er transporteur de volailles en France » explique Patrice Verrière. Ces deux activités sont saisonnières et complémentaires : l’hiver, il y a plus de grains et, l’été, plus de carrières. »

Frédéric Leblanc (à gauche), PDG du groupe Mousset, aux côtés des époux Verrière, l’intérêt de la reprise de l’entreprise ornaise a été évident : « Verrière entre totalement dans la typologie des entreprises qui peuvent entrer dans le groupe : une histoire familiale et une expertise reconnue sur une activité de niche ».
Frédéric Leblanc (à gauche), PDG du groupe Mousset, aux côtés des époux Verrière. — Photo : © Groupe Lousset / Verrière

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail