Normandie

Événement

Six chefs d’entreprises récompensés aux Trophées de l’économie normande

Par Isabelle Evrard, le 20 avril 2018

La 2e édition des Trophées de l’Economie Normande s’est tenue le 19 avril à Caen. Elle a récompensé cinq entreprises dans cinq catégories différentes et couronné Matthieu Millet, PDG de Remade, personnalité économique de l’année.

Vingt-cinq entreprises normandes étaient en lice pour un prix — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

C’est un peu les Oscars de l’Economie normande. Cinq catégories (Création, Innovation, Enjeux de demain et Made In Normandie) pour 25 entreprises nominées et un trophée d’honneur. Et à l’arrivée cinq lauréats qui reçoivent chacun un prix financier de 10 000 € ainsi que des jours de conseil-expert.

Les Trophées de l’économie normande ont pour objectif de récompenser des entreprises normandes au parcours exemplaire : les jurys de chaque catégorie sont eux-mêmes composés de chefs d’entreprises locaux. Au total, près de 150 dossiers avaient été déposés pour y participer, dont 35 % rien pour la catégorie Création.

Les lauréats

Lucie et Laura Marie espère atteindre plus de 60 franchises d'ici à la fin 2019 - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Catégorie Création
Zecarrossery (Caen-Calvados). Le réseau de carrossiers a été créé par deux sœurs originaires de Caen, Laura et Lucie Marie et a accueilli son premier franchisé en septembre 2017. Aujourd’hui le réseau en compte déjà dix au niveau national, dont le dernier vient d’ouvrir à Eterville à côté de Caen. « Nous allons mener une importante campagne de recrutement sur le territoire, y compris dans les Dom-Tom et embaucher une vraie équipe pour nous aider », commentent les deux sœurs qui se sont fixé comme objectif d’atteindre les 25 franchisés d’ici la fin de l’année et de dépasser les 60 avant la fin 2019.

L'équipe de Linkinfarm a reçu le prix Innovation 2018 - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Catégorie Innovation
Linkinfarm (Mouen-Calvados). La plate-forme web permet de faciliter, fiabiliser et sécuriser les prestations de travaux agricoles entre agriculteurs et prestataires. « En quelques clics, un agriculteur peut choisir un type de travail et un prestataire », explique le président Philippe Fournier. « Linkinfarm est un avant tout un outil d’aide à la décision. Souvent, dans une ferme, les machines ne tournent que 3 à 5 fois par an. L’investissement n’est donc pas forcément très rentable. Sur notre plafeforme, les agriculteurs ont donc une vision de qui ils peuvent contacter pour faire un travail spécifique et éviter de se surendetter sur certains équipements. » La plateforme sera lancée en phase beta dès ce printemps avec des agriculteurs normands.

Anne Lamerant a reçu son Trophée des mains de Bruno Bosse, directeur Grandes Clientèles Caisse d'Epargne Normandie - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Catégorie Développement
Linière du Ressault (Le Neubourg-Eure). L’entreprise L'entreprise est spécialisée dans la culture, la transformation, le teillage et le peignage du lin. La société a fait le choix stratégique de relancer son activité de peignage du lin au Neubourg qui s’était arrêtée pendant 10 ans. Aujourd’hui, l’essor du marché textile européen leur permet de relever ce défi en créant sept emplois qualifiés d’agents de production linière. « Avec ce prix, nous comptons notamment développer la commercialisation de co-produits en lin », confirme Anne Lamerant, directrice commerciale et dirigeante de l’entreprise aux côtés de son père Didier Lamerant.

Philippe Le Grand (à dr) et Alban Verbecke, délégué régional Normandie EDF - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Catégorie Enjeux de demain
Nomotech (Poilley-Manche). Le groupe Nomotech est spécialisé dans l’utilisation du très haut débit radio (THD). « La fracture territoriale concernant l’accès au très haut débit est un véritable handicap pour les particuliers et les collectivités dans la vie de tous les jours », explique Philippe Le Grand, vice-président de Nomotech. « En un an, Nomotech peut se déployer sur tout un département en 30 Mbits/s en attendant l’arrivée de la fibre optique. Le THD coûte moins cher même s’il est moins évolutif que la fibre, qui reste l’étape ultime… » Nomotech est présent aujourd’hui dans plus de 30 départements : le groupe assure tout de A à Z, depuis la conception, la réalisation jusqu’à la maintenance. Nomotech envisage de déployer sa panoplie d’offres et de services en intégrant les objets connectés.

Ghislain Gréaume (à dr.) a reçu son prix des mains de Dany Sebire, associé KPMG Caen Sud Normandie - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Catégorie Made In Normandie 
Fabrique moi un bonbon (Vimont-Calvados) La confiserie artisanale de Ghislain Gréaume s’est fixé comme objectif de faire découvrir la Normandie en développant des bonbons à base de produits locaux. Premier bonbon créé par cet ancien Meilleur Ouvrier de France : la pomme au Calvados. Egalement à la commercialisation : le « Caillou de Vieux la Romaine », les « Truffes de Vimont », la « patate du pays d’Auge ». « Nous fabriquons et vendons sur place. Nous allons créer un bonbon sans sucre que nous allons baptiser la Pierre de Caen. Nous voulons faire voyager les gens au travers de leurs papilles » annonce le confiseur.

Matthieu Millet, élu personnalité économique de l'année - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Personnalité de l’année : Matthieu Millet, PDG de Remade (Poilley-Manche). L'entreprise est spécialisée dans la reconstruction des smartphones et des tablettes. Elle emploie 750 personnes (dont 350 à Poilley et 200 à venir) et a enregistré 131 M€ de chiffre d'affaires. 

Vingt-cinq entreprises normandes étaient en lice pour un prix — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture