Normandie

Énergie

Signature du contrat de filière Energie 2017-2019

Par Rédaction Normandie, le 09 mars 2017

La Région Normandie, le pôle nucléaire pour la santé et l'énergie Nucleopolis et Energies Normandie ont signé, ce jeudi 9 mars, le contrat de filière Energie 2017-2019, lors de la première journée d'affaires du nucléaire normand organisée à l'école d'ingénieurs Esigelec de Saint-Etienne du Rouvray.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après l'aéronautique, l'agroalimentaire, l'automobile, la construction et la logistique, c'est au tour du secteur de l'énergie d'obtenir son contrat d'objectifs avec la Région. La Région Normandie, le pôle nucléaire pour la santé et l'énergie Nucleopolis et Energies Normandie ont signé, ce jeudi 9 mars, le contrat de filière Energie 2017-2019, lors de la première journée d'affaires du nucléaire normand organisée à l'école d'ingénieurs Esigelec de Saint-Etienne du Rouvray. Un soutien régional d'un montant de plus d'1,5 million d'euros pour les trois prochaines années sur un budget total de 3,78 millions d'euros.

Nucleopolis et Energies Normandie aux commandes

Rassemblant plus de 150 acteurs de la filière,  Nucleopolis et Energies Normandie sont chargées par la Région de déployer les actions du contrat du secteur énergies pour la période 2017-2019, en lien avec l’Agence de Développement pour la Normandie (ADN). Un programme d'actiosn articulé autour de sept axes principaux: promotion de la filière, pôle énergies renouvelables, pôle énergies fossiles, pôle nucléaire, export, promotion des métiers et expérimentation/appel à projets. Afin de mener à bien les différents projets du contrat de filière, les deux associations Nucleopolis et Energies Normandie ont décidé d'engager une démarche de fusion pour créer Normandie énergies, au plus tard en novembre prochain.

Les chiffres clés de la filière en Normandie

- 16,3% de la production française d’électricité d’origine nucléaire (troisième région).
- 1/3 de la production nationale sur le raffinage pétrolier (première région).
- Trois parcs éoliens en mer planifiés pour une puissance totale de 1,5 GW, soit la moitié de la puissance planifiée en France (première région).
- Deuxième gisement européen au large du Cotentin, pour l’exploitation de l’énergie hydrolienne
- 36 000 emplois salariés (3% des emplois salariés du secteur privé de la région) au sein de 1400 établissements.
- La Normandie est au premier rang des régions métropolitaines pour le poids de la filière énergie dans l’emploi salarié privé.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition